Place au cinéma! Pourquoi ne pas aller voir un film en amoureux en ce week-end de St-Valentin? Il y en a pour tous les goûts. Dessins animés, documentaires, films d'action, voyez la liste complète ci-dessous...

Bon cinéma!

EN IMAGES:

Loading Slideshow...
  • Cinéma: les films à l'affiche, semaine du 15 février

    SUBLIME CRÉATURES États-Unis. 2013. 124 min. Drame fantastique de Richard LaGravenese avec Alden Ehrenreich, Alice Englert, Jeremy Irons, Emmy Rossum, Emma Thompson, Viola Davis. Gatlin, un petit bled de la Caroline du Sud. Hanté par le rêve d'une mystérieuse jeune fille, Ethan Lawson Wate est surpris de la reconnaître en la personne de Lena Duchannes, la nouvelle élève de son école secondaire qui se révèle appartenir à une ancienne lignée d'ensorceleuses. Alors que l'amitié des deux adolescents se meut en histoire d'amour, les habitants de Gatlin, bigots et superstitieux, commencent à s'opposer non seulement à cette idylle, mais également à la présence de Lena à l'école. Cette dernière a par ailleurs d'autres chats à fouetter puisqu'à l'approche de son seizième anniversaire, elle devra se soumettre à une épreuve à l'issue de laquelle elle saura si ses pouvoirs se développeront du côté de la lumière ou des ténèbres. Cette adaptation d'un roman à succès destiné aux jeunes convoque les thèmes et motifs gothiques de rigueur mais se distingue grâce à des dialogues étonnamment savoureux. À la réalisation, Richard LaGravenese (LIVING OUT LOUD) semble avoir été inspiré par le contexte sudiste. Les effets spéciaux convainquent, à l'instar de la distribution, fort bonne.

  • Cinéma: les films à l'affiche, semaine du 15 février

    MEN AT LUNCH Irlande. 2012. 84 min. Documentaire de Sean O Cualain. L'histoire derrière "Lunch Atop a Skyscraper", une photographie de 1932 illustrant la pause midi de onze ouvriers assis sur une poutre de métal à 260 mètres du sol, au 69e étage du Rockefeller Center en construction.

  • Cinéma: les films à l'affiche, semaine du 15 février

    UN HAVRE DE PAIX États-Unis. 2013. 116 min. Drame sentimental de Lasse Hallstrom avec Julianne Hough, Josh Duhamel, Cobie Smulders, David Lyons, Noah Lomax, Mimi Kirkland. Dans des circonstances tragiques, Katie fuit Boston en modifiant son apparence, pourchassée par un policier déterminé à la retrouver par tous les moyens. Après un long voyage en autobus, la jeune femme s'installe à Southport, un village côtier de la Caroline du Nord. Dès son arrivée, elle remarque Alex, l'épicier du coin, veuf et père de deux enfants. Immédiatement séduit par le charme de Katie, celui-ci multiplie les faux pas pour attirer son attention. Malgré ses réticences, la fugitive décide de s'engager plus avant avec lui. Mais le jour où il découvre qu'on la recherche pour meurtre, Alex exige des explications. Et ce, au moment où le tenace policier est sur le point de la retrouver. Après DEAR JOHN, Lasse Hallström adapte un autre roman de Nicholas Sparks (THE LUCKY ONE), avec un résultat tout aussi navrant. Mélange incongru de romance sirupeuse, de suspense et d'éléments fantastiques, SAFE HAVEN s'appuie sur une réalisation platement académique. Les interprètes, beaux et lisses, défendent de leur mieux des personnages superficiels.

  • Cinéma: les films à l'affiche, semaine du 15 février

    UNE BELLE JOURNÉE POUR CREVER États-Unis. 2013. 98 min. Thriller de John Moore avec Bruce Willis, Jai Courtney, Sebastian Koch, Rasha Bukvik, Mary Elizabeth Winstead, Cole Hauser. À l'annonce de l'arrestation pour meurtre de son fils Jack, le policier new-yorkais John McClane s'envole pour la Russie afin de sortir son rejeton du pétrin. Au palais de justice, John se retrouve au beau milieu d'un attentat visant à tuer Komarov, un prisonnier politique contre qui Jack devait témoigner. Dans le chaos, Komarov s'évade grâce au jeune homme, qui se révèle être un agent de la CIA. À l'issue d'une course poursuite sur l'autoroute, Komarov et Jack sont sauvés in extremis par John, qui se joint à eux. Lancé dans Moscou, le trio échappe aux sbires d'un haut fonctionnaire corrompu qui veut la peau de Komarov, détenteur de renseignements compromettants. S'ensuivent fusillades, explosions et trahisons, le tout culminant à la centrale nucléaire de Tchernobyl. Ce cinquième volet de la série DIE HARD n'a rien pour lui: une intrigue périmée, des développements invraisemblables, un montage brouillon, une réalisation désordonnée de John Moore (BEHIND ENEMY LINES, MAX PAYNE) et, insulte finale, une vedette, Bruce Willis, jouant à la limite de l'indifférence.

  • Cinéma: les films à l'affiche, semaine du 15 février

    A GLIMPSE INSIDE THE MIND OF CHARLES SWAN III États-Unis. 2012. 85 min. Comédie de Roman Coppola avec Charlie Sheen, Katheryn Winnick, Jason Schwartzman, Patricia Arquette, Bill Murray, Aubrey Plaza. À Los Angeles, au début des années 1970, l'univers de Charles Swan III, publicitaire-graphiste branché et très en demande, est chamboulé par le départ de sa compagne Ivana, qui a trouvé des photographies osées de ses ex-petites amies dans un tiroir. En voulant jeter dans un ravin un sac contenant les multiples paires de chaussures de sa belle, Charles se blesse gravement et se retrouve à l'hôpital. En proie à diverses rêveries et délires, le patient reçoit la visite de son excentrique gérant et de sa soeur, une jeune mère hippie qui espère publier un premier roman, dont il a promis d'illustrer la page couverture. Charles s'est également engagé à produire la pochette du prochain disque de son meilleur ami, un humoriste et musicien d'origine juive. À sa sortie de l'hôpital, le graphiste repentant met tout en oeuvre pour reconquérir Ivana. Roman Coppola (CQ) convoque 8 1/2 et LA CITÉ DES FEMMES de Fellini, ainsi que le classique THE CONVERSATION de son illustre père Francis Ford, pour ce portrait visuellement éclaté mais thématiquement convenu et rarement drôle d'un personnage vain et peu intéressant. Une figure lourdement caricaturale donc, toutefois campée avec aplomb et ironie par Charlie Sheen.

  • Cinéma: les films à l'affiche, semaine du 15 février

    FUYONS LA PLANÈTE TERRE États-Unis. 2013. 88 min. Film d'animation de Callan Brunker. Un intrépide cosmonaute extraterrestre à la peau bleue répond illico à un SOS provenant de la Terre, sans se douter qu'il a été éloigné à dessein par un conquérant diabolique. Il revient alors à son frère, moins flamboyant, de protéger leur planète de cet envahisseur.

  • Cinéma: les films à l'affiche, semaine du 15 février

    JOURNAL DE FRANCE France. 2012. 100 min. Documentaire de Raymond Depardon,Claudine Nougaret. Ingénieure du son de Raymond Depardon depuis URGENCES en 1987, Claudine Nougaret entreprend de tracer le parcours biographique et professionnel du célèbre photographe-cinéaste, à partir de chutes et de scènes inédites de ses films. En parallèle, Depardon sillonne la France à bord d'une camionnette en prenant divers clichés révélateurs, à l'aide de son vieil appareil photo à chambre noire sur trépied. Car après avoir bourlingué à travers le monde, notamment au Venezuela, en Israël, en Tchécoslovaquie et au Tchad - où est née son amour du désert -, le septuagénaire sent maintenant le besoin de partir à la découverte de son propre pays, qu'il a toutefois radiographié à travers ses documentaires sociaux FAITS DIVERS, DÉLITS FLAGRANTS, 10e CHAMBRE - INSTANTS D'AUDIENCE et LA VIE MODERNE. Voilà un beau et riche portrait d'un grand cinéaste, d'un pionnier du photojournalisme et d'un témoin privilégié de l'histoire en marche. À la fois film de montage - commenté et mis en forme par la compagne de longue date de Depardon - et road movie exploratoire dans la campagne française, ce brillant documentaire regorge en outre d'images magnifiquement cadrées.