NOUVELLES

Hausse de taxes : les gens d'affaires se mobilisent

13/02/2013 09:24 EST | Actualisé 15/04/2013 05:12 EDT

Les gens d'affaires de Québec s'organisent pour contester la hausse de leur compte de taxes. Près de 160 membres de la Corporation des parcs industriels de Québec ont assisté à une réunion d'urgence, mercredi matin.

Les gens d'affaires veulent se mobiliser pour contester la hausse de taxes à Québec qui atteint 35 % et même 50 % dans certains cas. Les commerçants promettent d'engager une bataille politique, non pas sur la valeur du rôle d'évaluation, mais plutôt sur le taux de taxation imposée par la ville. Ce taux de taxation atteint 2,9 % pour les immeubles commerciaux en 2013. Il se situe à 1,9 % pour le secteur résidentiel.

Le président de la Chambre de commerce de Québec, Alain Kirouac, croit que les gens d'affaires sont déjà très imposés. « Le sentiment qu'on ressent parmi les entreprises, particulièrement dans les petites entreprises, c'est qu'on a fait notre part jusqu'à maintenant. On est prêt à continuer à la faire, mais il y a des limites », dit-il.

Pierre Dolbec, le président de la Corporation des parcs industriels de Quéebc ne se fait quand même pas d'illusion. Il ne croit pas que la Ville puisse revenir sur son taux d'imposition cette année, mais il souhaite continuer à faire des pressions pour l'an prochain.

Mardi, le maire Régis Labeaume se disait prêt à agir pour faire face à la contestation des gens d'affaires. Il soutient que la hausse vécue par les commerçants est due à l'augmentation du rôle d'évaluation qui se base sur des lois provinciales.

L'administration municipale se dit prête à rencontrer les commerçants qui le désirent pour faire le point sur la situation.

PLUS:rc