NOUVELLES

La banque britannique Barclays supprime 3700 emplois

12/02/2013 02:45 EST | Actualisé 13/04/2013 05:12 EDT

La banque britannique Barclays a annoncé mardi un plan d'économies de 1,7 milliard de livres (2,07 milliards de dollars) par an qui prévoit la suppression de 3700 emplois et l'arrêt de certaines activités de sa division de banque d'investissement.

1800 postes seront supprimés dans la banque d'investissement et 1900 autres dans la banque de dépôt et la banque d'entreprise en Europe, a annoncé le directeur général Antony Jenkins, 51 ans, qui dévoilait son plan stratégique en même temps que les résultats annuels de la banque britannique.

Sur l'année 2012, Barclays a vu son bénéfice avant impôts fondre à 246 millions de livres (388 millions de dollars) contre 5,9 milliards de livres (9,3 milliards de dollars) en 2011, sous le coup de charges et de dépréciations.

En faisant abstraction de ces éléments exceptionnels, le résultat ajusté ressort à 7,05 milliards de livres (11,1 milliards de dollars), en hausse de 26% et conforme aux attentes.

De nombreux analystes ont estimé que la banque avait manqué de rigueur, notamment après l'amende de 450 millions de dollars infligée dans le cadre d'un accord avec les autorités dans le dossier de la manipulation des taux Libor.

Le président du conseil d'administration de la banque britannique, Marcus Agius, et le directeur général, Bob Diamond, avaient annoncé, en juillet 2012, qu'ils quittaient leur poste en raison du scandale sur les manipulations de taux interbancaires.

PLUS:rc