NOUVELLES

Patinage de vitesse: Marianne St-Gelais remporte l'argent au 500 m et au relais à la Coupe du monde de Dresde

10/02/2013 12:46 EST | Actualisé 12/04/2013 05:12 EDT
PC

DRESDE, Allemagne - Après avoir battu son propre record canadien du 500 mètres en demi-finale, Marianne St-Gelais a affronté trois patineuses chinoises et décroché la médaille d’argent en finale, dimanche, à la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste de Dresde, en Allemagne.

St-Gelais a ensuite remis ça au relais féminin, où elle a de nouveau mérité la médaille d'argent.

Au 500 m féminin, St-Gelais, de St-Félicien, a concédé la victoire à Meng Wang, qui a gardé la tête de l'épreuve du début à la fin et a remporté la médaille d’or en 42,913 secondes. St-Gelais s’est assuré la deuxième place en 42,983 secondes, devançant Qiuhong Liu par 0,178 seconde.

«J’avais tellement de plans dans ma tête pour la finale, parce que je ne savais pas qu’est-ce qui allait se passer, a raconté St-Gelais. J’avais l’impression que la stratégie des trois Chinoises en finale était de me bloquer au départ, et j’ai anticipé qu'il fallait que je prenne ma place. Finalement, ç'a bien été. J’ai géré ma course de façon à garder les deux filles dernière moi et pour que Wang ne me nuise pas à l'avant.»

Plus tôt en demi-finale, St-Gelais a établi un nouveau record canadien en 42,664 secondes. Gabrielle Waddell, de Red Deer, en Alberta, et Caroline Truchon, de Chicoutimi, ont terminé respectivement troisième et quatrième de cette demi-finale. St-Gelais avait établi le record précédent de 43,241 secondes lors des Jeux olympiques de Vancouver de 2010.

«Je savais que c’était rapide, parce qu’on sent dans nos lames, dans nos jambes que ça tourne assez bien dans les virages, a expliqué St-Gelais. Mais on ne sait pas jusqu’à temps qu’on voit le temps. Quand j’ai vu 42,6 secondes, je me suis dit que ça faisait quelques années qu’on me disait que je pouvais aller aussi vite que Meng Wang. Je la suivais et j’étais confortable derrière elle.»

Dans la finale féminine B, Waddell a terminé deuxième et s’est classée sixième au cumulatif. Truchon a abouti en quatrième place et huitième au total.

L’équipe féminine de relais a par la suite décroché la médaille d’argent après que les deux derniers tours eurent été rocambolesques. Les Néerlandaises, qui ont tiré de l’arrière face aux trois autres pays pendant 25 des 27 tours, ont remporté la médaille d’or, et la Chine celle de bronze.

L’équipe sud-coréenne a terminé première, mais a été pénalisée pour obstruction. Marie-Ève Drolet, de Laterrière, Jessica Hewitt, de Kamloops, en C.-B., Valérie Maltais, de La Baie, et St-Gelais ont occupé la deuxième place pendant presque toute la course de 3000 m, mais avec trois tours à faire elles ont glissé en troisième position derrière la Corée du Sud et la Chine. Avec seulement deux tours à faire, la formation sud-coréenne a été pénalisée pour avoir causé la chute des patineuses chinoise et canadienne.

Par ailleurs, les patineuses sud-coréennes ont décroché les deux premières places de la finale du 1500 m, tandis que Drolet et Maltais terminaient respectivement quatrième et cinquième. Hewitt a gagné la finale B pour se classer septième au total.

Suk Hee Shim a gagné la médaille d’or et sa coéquipière Min-Jung Kim, celle d’argent. La Chinoise Jianrou Li a obtenu la médaille de bronze après que la Sud-Coréenne Jihyun Choi ait été pénalisée.

Chez les hommes, Olivier Jean, de Lachenaie, a reçu un carton jaune après une tentative de dépassement dans le premier tour de la finale du 500 m masculin.

Après s’être qualifié par le biais des rondes de repêchage du matin, Guillaume Bastille, de Rivière-du-Loup, a gagné la finale B du 500 m pour se classer cinquième. Charle Cournoyer, de Boucherville, qui avait aussi patiné dans le repêchage, a terminé 10e après avoir terminé troisième des quarts de finale.

Michael Gilday, de Yellowknife, s’était placé en troisième position pour la deuxième moitié de la finale A, mais a perdu pied dans le dernier virage et a terminé quatrième par seulement six centièmes de seconde. Gilday a obtenu un temps de 2:18,549.

Le Russe Victor An a glissé son patin juste devant celui de Gilday à la ligne d’arrivée pour un temps de 2:18,543 et obtenir la médaille de bronze. Les patineurs sud-coréens Jinkyu Noh et Yun-Jae Kim ont mérité respectivement la médaille d’or (2:18,203) et d’argent (2:18,488).

François Hamelin, de Sainte-Julie, s’est classé 10e du 1500 m. Il a participé à trois courses dimanche avant de terminer troisième de la finale B. Vincent Cournoyer, de Boucherville, a terminé sixième de sa demi-finale pour se classer 17e.