NOUVELLES

« Extras » à la Ville de Québec : le maire Labeaume pas du tout inquiet

09/02/2013 10:26 EST | Actualisé 11/04/2013 05:12 EDT

Le maire Labeaume dit ne pas être inquiet outre mesure des nombreux « extras » sur les contrats d'ingénierie accordés par la Ville de Québec.

Le maire de Québec a réagi vendredi à un article publié dans le quotidien Le Soleil dans lequel un journaliste révélait que plus de 20 millions de dollars ont été accordés en « extras » entre 2008 et 2011, touchant près de 40 % des contrats.

Le maire Labeaume a rétorqué que l'administration municipale n'a rien à cacher. Il maintient qu'en moyenne, la valeur des « extras » représente moins de 0,5 % sur la valeur totale des contrats.

« Ç'a juste confirmé nos chiffres », a lancé le maire Labeaume, faisant référence aux résultats d'une analyse dévoilés le 24 janvier dernier au sujet de la vérification de tous les contrats octroyés par la Ville au cours des cinq dernières années.

« On a toujours dit qu'il y avait eu des dépassements puis il y a eu des économies et ça donne 0,41 %. On l'a dit! [...] L'important, c'est que la moyenne est en bas de 1 %. Il y avait des dépassements, on ne l'a jamais caché puis il y a des économies, on ne l'a jamais caché », a résumé le maire.

Par ailleurs, la chef de Québec autrement, David Lemelin, reproche au maire d'avoir mis de l'avant « des moyennes trompeuses » au sujet des dépassements de coûts et des « extras » à la Ville de Québec.

Il est également d'avis que le maire Labeaume manque de transparence dans ce dossier.

PLUS:rc