BIEN-ÊTRE

Lou Doillon et C2C, premiers lauréats des 28e Victoires de la musique

08/02/2013 09:43 EST | Actualisé 10/04/2013 05:12 EDT

Cinq mois à peine après la sortie de son premier album, Lou Doillon a été sacrée artiste féminine de l'année aux Victoires de la musique, où les scratcheurs de C2C, grands favoris de la soirée, ont également empoché leur premier trophée vendredi au début de la cérémonie.

"Mum, I got it!" ("Maman, je l'ai!"), a lancé Lou Doillon à sa mère Jane Birkin, en duplex depuis Monaco.

La jeune femme, qui vient de fêter ses 30 ans, a été préférée à Céline Dion, Françoise Hardy et La Grande Sophie par l'académie de votants composée de 600 professionnels de la musique.

Après s'être essayée au cinéma, au mannequinat ou encore au stylisme, la jeune trentenaire a trouvé sa voie dans la chanson.

Publié à l'automne, son premier album a été un succès critique et public, avec 170.000 albums vendus.

Dans cet album qu'elle a écrit, la fille de Jacques Doillon et Jane Birkin dévoile une sensibilité à fleur de peau sur des textes sombres et dépressifs et un folk-rock où plane l'ombre de Patti Smith.

Lou Doillon, dont le disque a été produit par Etienne Daho, marque surtout par sa voix puissante et expressive, à l'opposée de celles de sa mère ou de sa soeur Charlotte.

Premiers lauréats de la soirée, le duo de chanteurs aveugles Amadou & Mariam ont reçu la Victoire de l'album de musique du monde pour "Folila".

Cette récompense, la deuxième de sa carrière pour le couple, a été l'occasion d'afficher le soutien du monde de la musique au Mali.

"Tous Maliens"

Le duo a interprété sur scène un de ses titres, "Africa, mon Afrique", accompagné d'enfants portant des T-shirts aux couleurs du drapeau malien et l'inscription "La paix au Mali". La salle brandissait également des papiers aux couleurs du Mali.

Le duo a reçu sa Victoire des mains du ministre sénégalais de la Culture, le musicien Youssou N'Dour.

"Je suis fier que le Mali soit honoré ce soir. Surtout en ce moment où le monde entier reconnaît cette source de la musique du monde qui vient du Mali. Ce soir, nous sommes tous Maliens", a-t-il déclaré.

"On a naturellement souhaité parler du Mali sur scène. Les Français sont arrivés au bon moment. Nous étions vraiment très inquiets avant. Les choses vont beaucoup mieux. Il reste à consolider ce qui a été fait, et engager la réunification", a déclaré Amadou Bagayoko dans les coulisses de l'émission.

Grands favoris de la soirée, avec quatre nominations, les scratcheurs nantais de C2C ont empoché la Victoire de la révélation scène de l'année.

Vers 22H00, ils étaient encore en compétition pour les Victoires de la révélation du public, du vidéo-clip et de l'album de musiques électroniques.

C2C sont des spécialistes du "turntablism" -- dérivé de "turntable", la platine vinyle en anglais -- qui consiste à utiliser la platine et les vinyles comme des instruments de musique, en inventant des techniques pour enchaîner de brefs passages à l'aide de plusieurs platines, manipuler les sons et en créer de nouveaux.

Leur premier album "Tetra", paru en septembre leur a permis de toucher un large public, au-delà des fans de musiques électroniques, avec 195.000 exemplaires vendus.

Mais c'est d'abord sur scène que le groupe, qui a écumé les festivals en 2012, a conquis le public grâce à un show spectaculaire.

Véronique Sanson, dont on fêtait en 2012 les 40 ans de l'album "Amoureuse", a reçu une Victoire d'honneur, remise par son fils Christopher Stills. Lara Fabian, Maurane, Alain Chamfort et Jeanne Cherhal ont repris avec elle plusieurs des titres de ce célèbre album.

-M et La Grande Sophie, avec trois nominations chacun, sont les autres favoris des Victoires pour lesquelles sont aussi nommés entre autres Françoise Hardy, Dominique A, Benjamin Biolay, Sexion d'Assaut et Camille.

ber/pjl/ei