BIEN-ÊTRE

Léger recul de la fréquentation des cinémas en Europe en 2012

08/02/2013 01:30 EST | Actualisé 10/04/2013 05:12 EDT

La fréquentation des salles de cinéma en Europe a reculé de 0,9% en 2012, avec un repli plus marqué dans les pays de l'UE (-2,4%), selon des chiffres provisoires publiés vendredi par l'Observatoire européen de l'audiovisuel.

Les chiffres par pays "varient considérablement», car ils "restent fortement influencés par la présence ou l'absence de films nationaux populaires", relève l'Observatoire.

En France, le repli a été de 5,9%, mais l'année précédente avait été exceptionnelle en raison de la double présence de "Intouchables" et "The Artist".

Au Danemark, la fréquentation a grimpé de 14,2%, trois films nationaux ayant terminé aux 2e, 3e et 5e places, dont "Royal Affair" nommé aux Oscars dans la catégorie du "meilleur film étranger".

La plus forte augmentation revient à la Bosnie-Herzégovine (+37,9%) ou à la Finlande (+19%) grâce justement au succès de films nationaux.

Les quatre premiers pays européens (France, Royaume-Uni, Allemagne et Italie), qui représentent ensemble près des deux tiers des entrées dans l'UE, ont reculé de 2,8% en 2012, les baisses cumulées en France et en Italie (-9,9%) l'emportant sur les hausses du Royaume-Uni (+0,5%) et de l'Allemagne (+4,2%).

L'Europe du sud est d'une manière générale très touchée (Portugal -12,3%, Espagne -6,5%), reflétant la pénurie de films nationaux ainsi que l'importance de la crise économique, écrit l'Observatoire selon lequel "des taux de piratage en ligne plus élevés peuvent également y avoir contribué".

La part de marché des films nationaux a reculé de 15% à 13% sur un an, les plus fortes parts revenant à la Turquie (46,6%) devant la France (40,2%)et le Royaume-Uni (32,1%).

Selon les premières indications, la part des films américains serait en moyenne stable en 2012 (66% par rapport à 2011).


da/pjl/jlc