NOUVELLES

Surplus de bagages!

07/02/2013 02:41 EST | Actualisé 08/04/2013 05:12 EDT

Un promoteur a beau déployer tous les efforts, il ne peut pas tout prévoir, surtout pas un boxeur qui s'amènera à la pesée avec un surplus de poids.

La scène s'est déjà produite auparavant. Dans les cas précédents, on a vu le coupable obtenir un délai supplémentaire pour éliminer une demi-livre, voire un peu plus, pour ensuite remonter sur le pèse-personne et respecter la limite de poids prescrite par sa catégorie.

Et c'est arrivé même aux meilleurs. On se souviendra de Jean Pascal, à son premier combat en plus de 19 mois, qui affichait près d'un kilo en trop.

Mardi après-midi, le Dominicain David Toribio, l'adversaire de Joachim Alcine pour un combat prévu à 154 livres, a fait exploser les limites. De mémoire, il est peu probable que l'on ait déjà rencontré un autre boxeur qui affichait comme lui un surplus de 11 livres (4,9 kg)!

Ça place Toribio une catégorie et demie au-dessus des poids moyens. La honte! Et ce n'est pas tout. Le voilà qui menace de ne pas monter dans le ring si on lui retire 20 % de sa bourse comme que le stipule le règlement.

Le promoteur Yvon Michel n'avait vraiment pas besoin de ça. Heureusement, tous les autres boxeurs inscrits sur la carte de vendredi au Centre Bell ont respecté la limite, y compris Alcine, Kevin Bizier, l'Américain de 41 ans Nate Campbell et le poids lourd Didier Bence.

PLUS:rc