NOUVELLES

Poutine admire son oeuvre

06/02/2013 10:31 EST | Actualisé 08/04/2013 05:12 EDT

Vladimir Poutine a inspecté mercredi les sites olympiques, et a demandé au comité d'organisation de veiller aux dépassements de coûts. La facture s'élève déjà à près de 50 milliards de dollars. 

Le président de la Russie Poutine a visité le complexe sportif qui accueillera les épreuves de saut à ski, dans les montagnes du Caucase. Accompagnant le chef de l'État, le vice-Premier ministre Dmitri Kozak a expliqué que la construction de ces installations, qui devaient initialement être terminées en juin 2011, coûterait 270 millions de dollars, soit près de 8 fois plus que prévu initialement.

« Le plus important, c'est que personne ne détourne (de fonds), pour qu'il n'y ait pas d'augmentation injustifiée » des dépenses, a expliqué M. Poutine, cité par les agences russes.

Le chantier est pharaonique, et ces Jeux de Sotchi sont déjà les plus coûteux de l'histoire. Déjà 48,6 milliards de dollars ont été engloutis. Un chiffre ridiculement élevé et confirmé lundi par M. Kozak, à des années lumière du coût des précédents Jeux d'hiver à Vancouver en 2010 (1,8 milliard de dollars).

Vladimir Poutine poursuivra jeudi l'inspection des sites à Sotchi et rencontrera le président du comité international olympique (CIO), Jacques Rogge, et le président de la commission du CIO chargée de Sotchi, l'ancien champion de ski alpin français Jean-Claude Killy, afin de faire le point sur l'état des préparatifs.

Ils participeront à la grande cérémonie organisée jeudi soir au Palais de glace Bolchoï, un bâtiment de 7000 m2 recouvert d'une coupole en verre construit dans le village olympique au bord de la mer Noire - à un an jour pour jour du coup d'envoi des Jeux.

De vastes espaces sont en chantier à Sotchi, auparavant quasi vierge d'installations sportives. Quelque 60 000 ouvriers et 5000 engins participent aux constructions de bâtiments, nouvelles routes et voies de chemin de fer.

PLUS: