Si vous ne connaissez pas les enzymes et leur impact sur l’organisme, vous voudrez peut-être lire ceci avant d’affronter la dure saison hivernale.

C’est topsante.com qui rapporte l’importance de ces éléments pour le corps, notamment afin de conserver une belle énergie lors de la saison morte.

Tout d’abord, les enzymes sont ces substances qui jouent un rôle constant dans les diverses réactions de l’organisme. Ce sont des catalyseurs biologiques qui permettent au métabolisme de fonctionner, et ainsi de vivre.

Le site avance même que plus de 7000 réactions métaboliques sont dues aux enzymes (quelques 3000) quotidiennement. On peut donc comprendre que si le corps vient à en manquer, plusieurs systèmes de l'organisme pourraient commencer à mal fonctionner.

Des problèmes de digestion peuvent s’avérer l'un des symptômes de ce phénomène. De plus, c’est à ce moment que le fameux effet de fatigue commence à se faire sentir en hiver.

Alors, comment s’assurer de ne pas manquer d’enzymes? D’abord en surveillant son alimentation, bien entendu, mais aussi en privilégiant des aliments crus, les légumes par exemple.

Il semble que les enzymes soient éliminées massivement des aliments lorsque ceux-ci sont cuits à une température de 70 degrés Celcius, ce qui n’est pas très élevé. On suggère donc de faire cuire vos aliments à la vapeur.

Les jus de fruits maison sont aussi une excellente source d’enzymes, tout comme les salades et les poissons.

Loading Slideshow...
  • Du brocoli pour prévenir le cancer

    Comme tous les autres crucifères (de la famille des choux), ce légume est bourré d'antioxydants. Mais attention: préférez-le cru ou très peu cuit à la vapeur.

  • Des céréales complètes pour la santé cardiovasculaire

    Les grains entiers renferment non seulement plein d'antioxydants et de vitamines, mais aussi des fibres pour lutter contre le diabète en régulant le taux de sucre dans le sang, ainsi que pour baisser le cholestérol.

  • Des petits fruits pour le cerveau, les os et les muscles

    Les petits fruits ont une excellente réputation. Gorgés d'antioxydants, il aident à protéger contre les radicaux libres.

  • Du chocolat noir contre l'inflammation

    Bourré de flavonoïdes, le chocolat noir aiderait à réduire l'inflammation moléculaire qui <a href="http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1568163708000299" target="_hplink">serait responsable du vieillissement des cellules</a>.

  • Des tomates pour prévenir le cancer

    Sources de lycopène, les tomates aident à prévenir certains types de cancer, comme celui de la prostate, des poumons et de l'estomac.

  • Des betteraves contre l'inflammation

    Les betteraves sont riches en bétaïne, qui aide à réduire l'inflammation, selon une étude faite dans le <a href="http://www.ajcn.org/content/87/2/424.abstract?ijkey=d2ecf26eb2a0aafc362d9252e5e8053315d86059&keytype2=tf_ipsecsha" target="_hplink">American Journal of Clinical Nutrition</a>.

  • Des noix pour réduire le cholestérol

    Les noix de grenoble sont une excellente source d'acide alpha-linolénique, qui est une sorte d'oméga-3 bienfaiteur.


Loading Slideshow...
  • Les clémentines

    <strong>Pourquoi nous les aimons :</strong> une seule clémentine apporte 60% des apports quotidiens recommandés en vitamine C. <strong>Comment en profiter : </strong>elle s'intègre facilement dans une salade et se marrie parfaitement avec des épidnards, dont le fer est beaucoup mieux absorbé par le corps lorsqu'il est accompagné d'une source de vitamine C ... comme la clémentine.

  • Les choux de Bruxelles

    <strong>Pourquoi nous les aimons :</strong> même s'ils ont parfois une mauvaise réputation héritée de leur goût particulier, ils font partie de la famille des légumes crucifères, au même titre que les brocolis, les choux-fleurs et d'autres aliments. Or ces derniers combattent et offre une protection contre certains cancers. Les choux de Bruxelles sont également riche en fibres, en potassium, en vitamines A et C et en fer, tout ça pour très peu de calories. <strong>Comment en profiter : </strong> rien de tel qu'assaisonné avec un peu d'huile d'olives et de l'ail.

  • Les pamplemousses

    <strong>Pourquoi nous les aimons :</strong> Source bien connue de vitamine C, le pamplemousse est également riche en fibres. À ce titre, il aide à réguler le taux de cholestérol. Il est également un bon allié pour perdre du poids. Une étude montrait en 2006 que <a href="http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16579728" target="_hplink">l'on perdait plus de poids lorsque l'on mangeait un demi pamplemousse avant chaque repas</a>. Par ailleurs, il contient 90% d'eau, ce qui signifie qu'il participe efficacement à la réhydratation. Quant au pamplemousse rouge, il est riche en lycopène, un antioxydant qui protège de certains cancers et certaines lésions cutanées. <strong>Comment en profiter :</strong> À moitié grillé avec de la cannelle et du miel, il constitue un remède savoureux contre le froid hivernal. Coupé en tranches dans une salade, il favorisera l'absorption du fer.

  • Les choux frisés

    <strong>Why we love it:</strong> Naturellement riche en vitamines A et C, en fer, en potassium et en calcium, il n'a pas usurpé sa réputation de légume idéal pour une alimentation saine. <strong>Comment en profiter :</strong> si vous les aimez crus en ou salade, n'oubliez pas de rajouter un peu de graisse saine (que l'on retrouve dans l'huile d'olives, l'avocat ou les noix). Elle aidera le corps à mieux absorber tous les nutriments contenus dans le chou-frisé.

  • Les carottes

    <strong>Pourquoi nous l'aimons :</strong> Ces légumes-racines croquants entretiennent la réputation d'être bons pour les yeux. Une tasse de carottes hachées contient en effet plus de 400% de l'appart quotidien recommandé en vitamines A (qui participe à la bonne humidification des mirettes). Et son goût naturellement sucré peut contribuer à garder à distance les fringales. <strong>Comment en profiter :</strong> Parfaits à l'état brut, ils peuvent aussi être réduits en purée dans une soupe d'hiver pour un soir douillet. Très appréciées également rôties avec d'autres légumes-racines (cèleri, pommes de terre, betteraves, etc.)

  • Les panais

    <strong>Pourquoi nous l'aimons :</strong>Cet autre légume souterrain (ou racine) ressemble étrangement à une carotte. À ceci-près que son goût trait davantage à celui d'une noisette. Il est très riche en fibres, en vitamine C et en potassium. <strong>Comment en profiter :</strong> En soupe ou en ragoût, le panais s'épanouit volontiers. Il s'accommode également assez bien des recettes en rôti ou d'une purée de pommes de terre.