La Banque Nationale entame des procédures judiciaires contre le Dr Arthur Porter

Publication: Mis à jour:
ARTHURPORTER
Radio-Canada

Nouveaux déboires financiers pour l'ex-directeur du Centre de santé universitaire de McGill, Arthur Porter.

La Banque Nationale entreprend des procédures judiciaires pour récupérer les sommes que lui doivent Arthur Porter et son épouse Pamela Mattock, à la suite d'une hypothèque signée avec la Banque, lors de l'achat de leur penthouse de la rue Penfield, à Montréal.

Selon le document déposé en Cour, la somme de 799 649 $ serait due depuis décembre 2012.

La Banque Nationale vient de déposer un préavis pour récupérer les sommes impayées. Si le couple ne rembourse pas la Banque dans les délais, l'appartement pourrait être vendu au profit de la Banque Nationale.

Le penthouse montréalais avait été acheté en 2007 à un prix inférieur à l'évaluation municipale. Dernièrement, le penthouse avait été mis en vente pour près 1,6 million de dollars.

Au coeur d'une controverse liée à un présumé conflit d'intérêts, Arthur Porter a quitté ses fonctions au CUSM en décembre 2011, plusieurs mois avant la fin de son contrat. Par la suite, il a quitté le Québec et l'appartement était loué.

D'après le reportage d'Anne Panasuk

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Best Canadian Universities
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Arthur Porter nie avoir reçu des pots-de-vin

CUSM: Arthur Porter nie les allégations