NOUVELLES

Non coupables, plaident les trois adolescents accusés de complot pour meutre

17/01/2013 06:13 EST | Actualisé 19/03/2013 05:12 EDT

Trois élèves de l'école secondaire Le Sommet de l'arrondissement Charlesbourg, à Québec, ont plaidé non-coupable à des accusations de complot pour meurtre.

Lors de leur comparution jeudi après-midi en Chambre de la jeunesse, les deux adolescents n'ont démontré aucune émotion. Quant à l'adolescente, elle avait les yeux rougis et fixait le sol du regard.

Les avocats des trois élèves ont enregistré des plaidoyers de non culpabilité sous les regards des parents. La mère de l'adolescente a affirmé que les jeunes voyaient leurs propos sur Facebook comme une « grosse farce ».

Elle a tout de même admis que ceux-ci étaient très inquiétants. Ainsi, elle approuve la façon dont la direction de l'école et le service de police de Québec ont géré la situation.

De son côté, le procureur de la Couronne s'est opposé à leur remise en liberté. Par conséquent, les trois adolescents resteront incarcérés dans un centre jeunesse. Une ordonnance du tribunal leur interdit de communiquer entre eux.

Ils sauront lundi s'ils peuvent recouvrer leur liberté en attendant la suite des procédures judiciaires. Ils sont passibles d'une peine maximale de deux ans de détention en centre jeunesse.

PLUS: