NOUVELLES

Le maire Labeaume lance un ultimatum aux chefs syndicaux

17/01/2013 01:49 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

Le maire de Québec a affirmé jeudi qu'il ne signera aucune convention collective tant qu'il n'y aura pas de règlement sur le partage du déficit des caisses de retraite.

Mercredi, Régis Labeaume a invité les leaders syndicaux de la Ville à prendre part à une rencontre le 31 janvier pour discuter du partage du déficit des régimes de retraite. Trois syndicats, soit l'Association des pompiers professionnels, le Syndicat des fonctionnaires municipaux et le Syndicat des cols bleus, ont fait savoir leur intention de ne pas participer à cette rencontre.

Régis Labeaume a réagi en martelant qu'il est primordial que cet enjeu fasse l'objet de négociations entre la Ville et les syndicats.

Il est inacceptable, ajoute le maire, que « Baptiste le payeur de taxes paye tout ça ». Il faut régler au plus vite la question de l'avenir des régimes de retraite, insiste-t-il.

PLUS: