NOUVELLES

« Marc est renversé par la situation »

16/01/2013 10:28 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

Bien qu'il vienne de perdre son entraîneur-chef, Jim Popp est heureux pour Marc Trestman, nommé mercredi matin à la barre des Bears de Chicago.

« Je suis très content pour lui, a déclaré le directeur général des Alouettes à Radio-Canada Sports. Il a toujours voulu être entraîneur-chef dans la NFL et son rêve encore plus grand est de remporter le Super Bowl. »

Popp a appris la nouvelle de la bouche de Trestman dans la nuit de mercredi, à 2 h. « Marc est renversé par la situation, il est très reconnaissant envers nous, a expliqué Popp. Et il est très fatigué! »

Popp a indiqué avoir eu un très long entretien mardi avec son homologue chez les Bears, Phil Emery, au sujet de Trestman. Son opinion a manifestement compté dans la décision d'Emery.

N'empêche que Popp doit maintenant se mettre à la recherche du successeur à Trestman. Il a toutefois refusé de dire si un candidat partait avec une longueur d'avance. Il a simplement indiqué vouloir interviewer une variété de candidats.

Popp n'est pas le seul à se réjouir pour Trestman. C'est aussi le cas du directeur général adjoint Marcel Desjardins. « Tout le monde est content pour Marc, a-t-il dit. Évidemment, ça change nos plans, mais il faut toujours avoir un plan pour l'étape suivante. Avec toutes les rumeurs depuis l'an passé sur Trestman, Jim est très avancé dans son plan. »

La barre sera haute pour le prochain entraîneur-chef. « Absolument, a reconnu Desjardins. Mais au bout du compte, c'est un travail d'équipe et il y a un groupe complet d'entraîneurs capables de faire le travail. »

Les prochains jours nous diront si les Alouettes auront davantage qu'un nouvel entraîneur-chef à dénicher, puisque Popp serait l'un des candidats à un poste de directeur général dans la NFL, notamment chez les Jets de New York. Desjardins, lui, est sur les rangs pour le poste de directeur général de la nouvelle équipe d'Ottawa, qui foulera le terrain à l'été 2014.

PLUS: