NOUVELLES

Le ralentissement du secteur immobilier se confirme

16/01/2013 06:59 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

Des chiffres viennent confirmer le ralentissement du marché immobilier dans la région de Québec.En décembre dernier, les ventes de propriétés ont chuté de 33 %, par rapport à décembre 2011, selon les données de la Chambre immobilière de Québec.

Le secteur le plus touché par ce recul est celui des copropriétés où on note une baisse de 41 %. Le déclin est de 32 % en ce qui a trait au secteur des maisons unifamiliales.

Il faut dire que le marché immobilier dans la région de Québec avait battu des records au cours de la dernière décennie. « Les prix ont augmenté sur une base annuelle de près de 10 %, c'est énorme. C'est presque que 10 % par année pendant neuf ans d'affilée, donc ça ne pouvait pas durer » soutient François Desrosiers, professeur à la Faculté des sciences de l'administration de l'Université Laval.

Le ralentissement des derniers mois se poursuivra. M.Desrosiers croit que les bas taux d'intérêt actuels préserveront le marché d'une importante correction.

Un planificateur hypothécaire suggère aux futurs acheteurs de prendre leur temps avant de faire une transaction, car il pourrait y avoir au cours des prochains mois des prix intéressants dans certains secteurs immobiliers, comme celui des copropriétés. « En 15 ans de carrière, j'ai dit à une cliente de louer plutôt que d'acheter », affirme Stéphane Bruyère, un planificateur hypothécaire.

De son côté, la Chambre immobilière de Québec croit que les prix se stabiliseront en 2013 tout en prévoyant une diminution du nombre de transactions. Ceux qui voudront se départir de leurs biens immobiliers devront patienter plus longtemps.

PLUS: