DIVERTISSEMENT

400 emplois perdus au Cirque du Soleil

16/01/2013 03:49 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

La nouvelle est tombée : 400 personnes perdent leur emploi au Cirque du Soleil. Plus de la moitié de ces emplois se trouvent à Montréal.

La direction de l'entreprise a fait cette annonce mercredi, en après-midi, à son siège social de Montréal. Guy Laliberté, fondateur et chef de la direction du Cirque du Soleil, a tenu à annoncer lui-même la nouvelle à ses troupes.

C'est la porte-parole du Cirque du Soleil, Renée-Claude Ménard, qui s'est adressée aux médias, en précisant que les employés frappés par les compressions seront avisés, au plus tard, d'ici la fin mars.

« Le Cirque du Soleil n'est pas en crise, a déclaré Renée-Claude Ménard, il va même très bien. Nous avons connu une année record de vente de billets et nous avons un milliard de chiffre d'affaires. »

Mais trois facteurs ont entraîné les compressions au sein de cette multinationale du divertissement :

- la force du dollar canadien;

- le contexte économique mondial;

- la sous-évaluation des coûts de production par le Cirque du Soleil.

Le marché a beaucoup changé depuis 2008, a expliqué en substance la porte-parole du Cirque du Soleil. Les partenaires de l'entreprise ne sont pas prêts à prendre autant de risques qu'auparavant.

On doit revoir comment on va créer nos nouveaux spectacles, nos dépenses de production et le type de production qu'on va faire, à l'avenir. — Renée-Claude Ménard, porte-parole du Cirque du Soleil

Le Cirque du Soleil, qui produit actuellement 19 spectacles dans le monde, en a annulé cinq au cours de la dernière année, dont Viva Elvis à Las Vegas et Z à Tokyo.

Malgré ces problèmes, le chiffre d'affaires de l'entreprise est de 1 milliard de dollars.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le voyage imaginaire du Cirque du Soleil