NOUVELLES

Attentats meurtriers dans le nord-ouest de la Syrie

16/01/2013 02:03 EST | Actualisé 17/03/2013 05:12 EDT

Idlib, une ville du nord-ouest de la Syrie, a été secouée mercredi par un double attentat à la voiture piégée qui a fait au moins 22 morts, selon l'agence officielle Sana.  L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), citant ses informateurs sur le terrain, fait état d'un triple attentat et de 24 morts.

Selon les mêmes sources, la plupart des victimes appartiennent aux forces loyales au président Bachar Al Assad.

Une explosion a eu lieu à proximité d'un bâtiment servant aux services de sécurité du régime.

Le second véhicule a explosé près d'autres locaux des services de sécurité, et la troisième voiture piégée visait un poste de contrôle sur une route menant à Idlib.

L'agence Sana a rapporté que deux autres voitures piégées, conduites par des kamikazes, avaient « été détruites sur la route reliant Idlib à Mastoumé, avant qu'elles ne tuent des citoyens et des forces du régime ».

Ces attentats surviennent au lendemain d'une double explosion qui a fait 87 morts dans l'université d'Alep, la deuxième ville syrienne. Les autorités et les rebelles se renvoient la responsabilité du carnage.

 

PLUS: