BIEN-ÊTRE

Médicament : les industriels souhaitent une meilleure information des utilisateurs

15/01/2013 08:17 EST | Actualisé 17/03/2013 05:12 EDT

Les industriels de la pharmacie réclament "un dispositif d'information clair sur le médicament", en demandant aux pouvoirs publics l'engagement d'action de "sensibilisation" auprès des Français et en proposant de s'associer à cette démarche.

Le Leem, qui fédère les entreprises du secteur, juge "nécessaire de permettre aux Français de disposer de repères clairs sur les médicaments", lundi dans un communiqué.

Les entreprises du médicament "prennent acte des réponses apportées par la ministre de la Santé" Marisol Touraine "sur les inquiétudes" liées aux pilules de 3ème et 4ème génération, commercialisés par les principaux groupes pharmaceutiques Merck, Bayer, Pfizer, Servier, Novartis, et Sanofi.

Mais elles soulignent que les "effets indésirables" de ces pilules (risque de complication thrombo-embolique) "sont connus de longue date", qu'ils "figurent dans l'Autorisation de mise sur le marché" et "ont donné lieu à des recommandations de prescription".

Dans ce contexte, le Leem souligne "l'importance de développer un dispositif d'information clair sur le médicament, sur sa mise au point, sur l'évaluation du rapport bénéfices-risques, sur les risques associés à un mésusage".

Les industriels "demandent aux pouvoirs publics (...) l'engagement d'actions d'information, d'éducation pédagogique et de sensibilisation sur le médicament auprès des patients et de l'ensemble des Français". Ces entreprises se disent "prêtes à s'associer à cette démarche par des actions concrètes".