NOUVELLES

Vent de gloire pour Gabart

14/01/2013 01:27 EST | Actualisé 15/03/2013 05:12 EDT

Toujours en tête de la course, le Français François Gabart devrait atteindre l'équateur, mardi, dernière « marque de parcours » de ce Vendée Globe qu'il complétera le 27 ou le 28 janvier.

Déjà premier au cap Leeuwin (sud-ouest de l'Australie), premier au cap Horn (au bas des Amériques), le navigateur de 29 ans sera aussi le premier à franchir l'équateur, et ce, quatre jours plus rapidement que le vainqueur de l'édition 2009, Michel Desjoyeaux.

Ainsi, comme Phileas Fogg, le héros du roman de Jules Verne, le gagnant 2013 aura complété son tour du monde en moins de 80 jours. Gabart détient une avance de 275 milles nautiques sur son compatriote Armel Le Cléac'h.

Gabart demeure prudent malgré tout. « Je pense qu'Armel va un peu revenir, a-t-il confié à la vacation de la mi-journée. Je devrais être à l'équateur normalement dans un peu moins de 24 heures. Il faut savoir se réjouir des bons moments, c'est le cas en ce moment. »

De son côté, Le Cléac'h ne lance pas la serviette. « La fin de course est assez complexe avec les Açores et le golfe de Gascogne, a-t-il souligné. On espère qu'il y aura des ouvertures. On va tout donner jusqu'à la fin de course. Le bateau va bien, je le surveille, mais il est à 100 % de son potentiel. »

Loin derrière, trois concurrents sont encore dans le Pacifique. Le Français Bertrand de Broc (EDM Projets) devrait passer le Horn mardi, devant son compatriote Tanguy de Lamotte (Initiatives coeur) et le Franco-Italien Alessandro di Benedetto (Team Plastique).

PLUS: