NOUVELLES

Corruption : l'ancien patron du Centre universitaire de santé McGill se défend

14/01/2013 05:09 EST | Actualisé 15/03/2013 05:12 EDT

L'ancien directeur général du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), au centre d'une controverse et d'allégations de corruption, nie tout et se dit victime d'une « chasse aux sorcières ». Depuis sa clinique privée de traitement du cancer à Nassau aux Bahamas, Arthur Porter s'est confié à CBC, à qui il a affirmé qu'il était malade.

L'homme a piloté l'un des projets de construction les plus importants au pays, d'une valeur de 1,3 milliard de dollars.

Peu avant les fêtes, Québec a dévoilé que le CUSM a accumulé un déficit record de 115 millions.

PLUS: