Nos stars vivent des moments intenses...

Cette semaine, Rihanna envoie promener une de ses fans, Anik Jean se met les médias à dos, Rosie O'Donnell est de nouveau maman, Elton John dément l'arrivée d'un second enfant, Pamela Anderson veut retourner en thérapie, Beyoncé et Jay-Z paient 1 million par an pour la location d'une salle de jeux, Lindsay Lohan est encore accusée de vol, Harry Styles en a eu assez de la jalousie de Taylor Swift, Russell Brand a été vu au bras d'une mystérieuse brunette, la police se rend chez Brad Pitt et Angelina Jolie...

Voyez notre sélection de potins de la semaine en images.

Loading Slideshow...
  • Rihanna envoie promener une de ses fans

    (bum) La chanteuse était furieuse d’un commentaire fait par son admiratrice, à la suite d’une photo publiée d’elle en train de fumer de la marijuana. On connaît l’habitude que Rihanna a développée avec les divers médias sociaux. Elle adore publier des photos d’elle-même, surtout lorsqu’elle est en compagnie de Chris Brown ou à moitié nue, sans raison. Par la suite, elle défend ses intérêts en disant qu’elle est célibataire et «mieux ainsi». La photo dont il est question, selon digitalspy.ca, a été publiée il y a 2 semaines sur Instagram. On y voit Rihanna en peignoir, ouvert jusqu’à dévoiler la majeure partie de sa poitrine, avec un joint à la main. Le commentaire accompagnant la photo était: «Vendredi soir, je commence à voir un peu flou». Une utilisatrice d’Instagram a répondu en suggérant que Rihanna causait du dommage à sa santé. «Elle finira comme Whitney [Houston] si elle continue sur cette voie.» La chanteuse s’est rapidement offusquée, et malgré le fait que sa réponse ait été supprimée de son compte, des utilisateurs ont néanmoins conservé des copies d’écran de la réplique cinglante de Rihanna. «Ouais, parce que Whitney a fait une surdose avec un joint!! T’es qu’une pauvre garce, dégage!» Il semblerait que l’on ait touché une corde sensible chez Rihanna.

  • Anik Jean se met les médias à dos

    (bum) Anik Jean a semé la controverse avec une campagne de promotion jugée de très mauvais goût. Anik Jean fait parler d’elle, mais surtout négativement. Les médias sont furieux contre la chanteuse et son équipe, qui ont employé un drôle de plan de marketing pour promouvoir le nouvel album de la chanteuse, <em>Schizophrène</em>, qui doit être lancé le 26 février prochain. Remontons en novembre et décembre derniers, alors que certains journalistes ont reçu des messages anonymes à caractère menaçant. Chaque lettre des messages avait été découpée dans les journaux et collée sur une feuille. Dans le premier message, il était écrit: «Minable», et dans le second, «Je n’arrêterai pas». L’Agence QMI avait fait appel à son service juridique notamment, et Le Devoir, via son chroniqueur culturel, Sylvain Cormier, avait fait appel aux policiers, jugeant la menace sérieuse. Coup de théâtre, Anik Jean a fait parvenir un communiqué dans lequel elle révèle qu’il s’agit des titres des deux premiers extraits de son nouvel album et qu’elle a choisi cette promotion comme «moyen d’illustrer ce que peuvent ressentir les personnes victimes d’intimidation, un phénomène duquel personne n’est à l’abri, peu importe l’âge, le milieu ou le rang social». «L’opération des lettres anonymes a réussi, puisque les journalistes ont propagé les effets qu’avait sur eux l’intimidation dans les réseaux sociaux. L’intimidation est partout autour de nous et est souvent à l’origine de tragédies humaines. Cette chanson est une réponse à tous ces bullies [NDLR harceleurs] à qui l’on donne trop de pouvoir par nos silences.» Aujourd’hui, les réactions sont vives. La campagne est jugée de mauvais goût par différents médias, et certains parlent même de boycottage. Sylvain Cormier a écrit sur sa page Facebook: «Je rappelle mon engagement (pris en cette page Facebook) envers l'artiste responsable de cette campagne de promo irresponsable et, pour plusieurs, passablement angoissante: pas de critique du disque, pas d'entrevue, pas de critique du spectacle, rien. Plus jamais rien. Fini. Nous faire ressentir ce qu'est l'intimidation? À l'intimidation, fût-ce une simulation d'intimidation, je réagis: je dis non. Je n'écouterai pas ce disque. N'irai pas au spectacle correspondant. Oui, ça devient une affaire, oui on en parle, mais parce qu'on a tous besoin de ventiler. Ce n'est pas de la promo efficace, ça nous monte contre l'artiste, et non sans raison. Je le répète: à moins d'excuses senties et justifiées, notre seule réponse possible est d'ignorer ce qu'on a voulu ainsi promouvoir».

  • Britney Spears et Jason Trawick, plus de mariage en vue

    (bum) En décembre, Jason Trawick disait qu’il mettrait un terme à leur relation. Aujourd’hui, c’est Britney Spears qui dit qu’elle en a assez. Melty.fr annonçait le 21 décembre dernier que Jason Trawick attendait uniquement la fin du contrat avec <em>X Factor</em> pour larguer Britney Spears, sa fiancée. On apprenait justement en début de semaine que Spears s’est fait montrer la porte et qu'elle quitte l’émission. La chanteuse met toute la faute sur le rôle de tuteur légal que s’est vu confier Trawick. «Ça tue complètement leur relation», a affirmé une source proche du couple. « Britney veut que cette responsabilité soit retirée à Jason, puisqu’il contrôle qui elle voit et où elle va en permanence.» Alors que Trawick souhaitait la quitter précédemment, il est en parfait accord avec cet aspect de leur relation. C’est d’ailleurs la cause de l’annulation du mariage qu’ils devaient célébrer à Noël. «Ils ont affirmé qu’ils repoussaient seulement la date, mais ils ne se rendront probablement jamais jusqu’à l’autel. Britney ne supporte plus qu’il agisse comme un second père», a révélé la même source. «Ils sont dans des chambres séparées depuis un moment, et Jason ne se voit plus avec elle pour le reste de ses jours. Tout cela à cause du rôle de tuteur légal.» Donc, à cette étape, la réconciliation se base sur le retour à une relation normale, et les pourparlers de Trawick avec Jamie et Lynne Spears avancent. Cependant, rien n’est gagné.

  • Rosie O'Donnell est de nouveau maman

    (bum) Rosie O'Donnell avait toute une nouvelle à annoncer à ses fans. Postant une photo sur Instagram avec la mention: «Nous sommes heureuses d’annoncer l’arrivée de notre fille Dakota», Rosie O'Donnell a ainsi surpris tout le monde hier (9 janvier). Elle et sa femme, Michelle Rounds, ont en effet adopté la petite, qui pesait 5 livres et 5 onces à la naissance. Le représentant de l’animatrice a mentionné que tout le monde se portait bien. Rappelons qu'O'Donnell avait déjà quatre enfants adoptés avec sa précédente femme, Kelli Carpenter, soit Parker, 17 ans, Chelsea, 15 ans, Blake, 13 ans, et Vivienne, 10 ans. Rosie O'Donnell et Michelle Rounds se sont mariées en secret en juin dernier, mais quelques mois auparavant, l’animatrice avait confié que sa conjointe avait fait appel à des spécialistes en fertilité afin de tomber enceinte. Malheureusement, peu de temps après leur mariage, Rounds recevait un diagnostic de tumeurs desmoïdes, une forme rare de cancer, et deux mois plus tard, O'Donnell avait une crise cardiaque. L'animatrice avait annoncé sur Twitter qu’elle et sa femme allaient avoir un grand mariage de rêve plus tard cette année, lorsqu’elles seraient toutes deux en santé pour le faire. Finalement, elles ont accueilli un enfant au sein de la famille.

  • Elton John dément l'arrivée d'un second enfant

    (bum) La nouvelle parue hier (10 janvier) était fabriquée de toutes pièces. Pourtant, l’information tenait la route. C’est à E! Online que le représentant du couple formé d'Elton John et de David Furnish a dévoilé que l’annonce était fausse. «Elton et David n’ont pas de deuxième enfant. Les nouvelles publiées à ce propos sont fausses.» La nouvelle provenant du <em>New York Post</em> indiquait néanmoins qu’il s’agissait de la même mère porteuse, une femme dont l’identité demeure secrète et que le couple aime comme sa propre sœur. On sait cependant que le pianiste de renom regrette d’avoir attendu si longtemps avant de découvrir les joies d’être père et qu’il a déjà déclaré qu’il n’était pas question que son fils «grandisse seul». D’autre part, Furnish et lui auraient récemment acheté un nouveau manoir à Los Angeles, justement en vue d’agrandir la famille. Ainsi, il se pourrait que l’annonce de l’arrivée d’un nouvel enfant ne soit pas si loin de la vérité, mais seulement un peu devancée. Rappelons que le couple, uni depuis 2005, cumule quand même 16 ans de vie commune, et la venue d’un nouveau membre ne saurait tarder, si Elton John, déjà âgé de 65 ans, souhaite voir grandir ses enfants.

  • Pamela Anderson veut retourner en thérapie

    (bum) Les dernières années ont été difficiles pour l’ancienne actrice de Baywatch. Mis à part le gouffre financier dans lequel elle s’est retrouvée, Pamela Anderson a également mal géré sa relation avec son thérapeute. «J’ai eu des psychologues intéressants. Mais je n’y suis pas allée depuis longtemps. Probablement que je devrais y retourner», a déclaré Anderson au journal The Sun. «J’ai travaillé sans arrêt et je me suis enlisée avec la construction de ma maison.» En effet, la bombe blonde a souhaité construire sa maison de rêve, mais au fur et à mesure, comme c’est le cas pour d’autres célébrités, le coût a rapidement ramené le rêve à la réalité. Qui plus est, l’ex-femme de Tommy Lee, avec lequel elle a eu deux garçons aujourd’hui âgés de 15 et 16 ans, est endettée jusqu’au cou. L'une de ces dettes est due à des arrérages de taxes qui dépassent les 250 000 $. Elle paierait d’ailleurs sa dette de façon mensuelle pour l’aider à s’en sortir. Le dernier thérapeute de Pamela Anderson, 45 ans, qu’elle décrit comme «vieux et excentrique», a fini par devenir un bon ami. Ce qui est ridicule, comme elle l’a mentionné, puisqu’elle le payait et qu’il «parlait plus de sa vie que moi de la mienne». Rappelons qu'Anderson a récemment été payée plus de 50 000 $ pour apparaître dans la téléréalité Dancing On Ice, au Royaume-Uni. Bien que cette somme ait dû l’aider, elle a néanmoins été éliminée dès sa première apparition. Sa robe a laissé glisser, une fois de plus, son imposante poitrine à la vue de tous. Sa performance en a été complètement ratée.

  • Beyoncé et Jay-Z paient 1 million par an pour la location d'une salle de jeux

    (bum) Afin que Blue Ivy, leur fillette d’un an, puisse s’amuser et les suivre à la Barclays Arena de Brooklyn, New York, une luxueuse salle de jeu a été aménagée au sous-sol. Pour le couple le plus riche au monde, selon le magazine Forbes, un petit million ne représente rien, si l’on considère un revenu combiné de 78 millions annuellement. Ceci étant dit, Jay-Z est quand même le copropriétaire de l’équipe de basketball de l’aréna Barclays. Lui et sa femme, Beyoncé, s’y rendent régulièrement pour voir les parties ou encore pour profiter des nombreux concerts. Notamment, la veille du Jour de l’An, le couple a terminé la soirée en compagnie du groupe Coldplay, justement dans cette pièce aménagée spécialement pour Jay-Z, sa famille et ses amis. C’est une source qui a confirmé l’information au magazine Us: «Jay loue une suite luxueuse au sous-sol, pour 1 million par année. Il y a entre autres un espace réservé à Blue Ivy, rempli de jouets. Mais ça sert aussi pour divertir les amis. Il y a une pièce toute vitrée avec un bar à champagne et un téléviseur. Jay laisse même ses amis l’utiliser quand il n’est pas là».

  • Lindsay Lohan encore accusée de vol en ameublement

    (bum) Décidément, Lindsay Lohan est toujours dans les problèmes. Encore une fois, elle est accusée de vol. Cette fois, c’est la chaîne Bravo qui accuse la starlette d’avoir volé 250 000 $ en meubles. La star avait été approchée par la designer d'intérieur Kathryn Ireland afin de participer à l’émission Million Dollar Decorators, afin de refaire sa chambre à coucher. Seulement, Lohan n’aurait pas respecté son engagement d’apparaître dans l’émission révélant le résultat final. Ireland était furieuse, et lorsque les producteurs ont tenté de récupérer les meubles et le revêtement de sol, ils mentionnent que Lohan avait tout caché. Selon RadarOnline, elle se serait même vantée à ses amis de pouvoir avoir tout ce qu’elle voulait parce qu’elle était célèbre. «Les producteurs de Million Dollar Decorators étaient si furieux et ont tenté de reprendre le mobilier. Ireland était aussi furieuse, car elle a consacré beaucoup de temps à ce projet», raconte une source. La saga Lindsay Lohan se poursuit donc, elle qui fait maintenant face à des accusations de voie de fait envers une cliente d’un bar avec laquelle elle s’est disputée à la fin de l’année dernière.

  • Harry Styles en a eu assez de la jalousie de Taylor Swift

    (bum) Un feu de braises qui s’est rapidement transformé en fumée. À peine 2 mois de relation, et Harry Styles n’en pouvait plus. Même les autres membres du groupe One Direction ont demandé à Harry Styles d’ouvrir les yeux. Non seulement Taylor Swift faisait passer ses besoins avant les siens, mais elle lui faisait clairement comprendre que sa carrière était plus importante que la sienne. Des amis proches de l’ex-couple sont cependant catégoriques. Ils tenaient réellement beaucoup l’un à l’autre. L’un d’entre eux a divulgué quelques détails au journal Daily Mirror: «Ils avaient une relation très intense. Malheureusement, ça s’est terminé de façon aussi rapide que ça a commencé, à la suite de plusieurs disputes pendant les vacances de Noël». D’un côté, l’un des proches affirme que «Harry avait l’impression qu’il était constamment sous surveillance, Taylor le questionnait sans arrêt à propos des autres femmes et avait très peu confiance en lui». Quant à une autre source, selon le journal The Sun, Swift lui a même dit, à un moment où ils se disputaient: «Tu peux te considérer chanceux d’être avec moi», ce qui en dit long sur l’opinion que la star de 23 ans a d’elle-même et des autres. Pourtant, moins de 24 heures après l’annonce de leur séparation, Harry Styles a été vu aux côtés d’une autre fille, qui le réconfortait vraisemblablement. Gageons que ce sera Styles le «méchant» dans la prochaine chanson de Taylor Swift.

  • Russell Brand au bras d'une mystérieuse brunette

    (bum) On croyait que le comédien courtisait la mannequin australienne Kate Peck, mais il semblerait que ce soit déjà terminé. C’est hier (8 janvier) au Pace Restaurant de Los Angeles, lors d’un souper en tête à tête, que Russell Brand a été vu pour la première fois en compagnie de cette femme. De nombreuses photos ont été prises, de sa sortie de la voiture jusqu’au restaurant, mais ses longs cheveux bruns et sa main étaient toujours devant son visage. À un moment, elle a même jeté un veston brun par-dessus sa tête, dans l’espoir de protéger son identité. Selon le Daily Mail, Brand a été aperçu en compagnie de plusieurs beautés depuis sa séparation de la chanteuse Katy Perry. Notamment, il avait amené sa copine Isabella Brewster au même restaurant il n’y a pas si longtemps. Contrairement à ses précédentes relations amoureuses, les dernières conquêtes de Brand sont gardées le plus loin possible de la caméra. De toute évidence, elles ne sont pas assez durables, de toute façon, pour être dévoilées. Rappelons que même son union avec Katy Perry n’a pas fait long feu. Ils s'étaient rencontrés lors d’une fête donnée à la suite des MTV Music Awards en septembre 2009 et s'étaient mariés quelques mois plus tard. Ils ont ensuite divorcé en décembre 2011, et le tout a été finalisé uniquement en juillet 2012. Russell Brand, qui fêtait son 10e anniversaire d'abstinence de drogues le mois dernier, a néanmoins été félicité par Perry sur Twitter.

  • Charlie Sheen fait un don généreux pour le paparazzi décédé

    (bum) Charlie Sheen a donné 12 000 $ à la famille du photographe décédé, Chris Guerra, alors qu'il prenait des clichés de la voiture de Justin Bieber. Il semblerait que le cœur de père de Charlie Sheen ait été touché par le décès du paparazzi de 29 ans, Chris Guerra, heurté à mort par une voiture. Lorsqu’il a appris que la famille du défunt tentait d’amasser des fonds pour défrayer les funérailles, l’acteur de 47 ans est venu à leur secours. Il a fait don de 12 000 $, en déclarant : «C’est un incident tragique que l’on doit considérer au-delà de la ligne tracée entre le sujet et le photographe». Sheen a aussi été terrassé, puisqu’il est lui-même père de 5 enfants, nés de 3 unions différentes. Sa fille aînée, Cassandra, est justement âgée de 28 ans. «En tant que parents, nous ne sommes pas censés enterrer nos enfants. Mes plus sincères condoléances aux familles éprouvées.» En parallèle, rappelons que Charlie Sheen vient d’emménager avec sa jeune conquête de 24 ans, actrice de films pour adultes, d’ailleurs plus jeune que sa fille aînée. Loin d’être la première fois que Sheen fréquente escortes et vedettes du porno, on lui connait notamment quelques autres relations du genre. En 1990 il fréquentait Ginger Lynn, puis plus tard, entre ses unions avec Denise Richard et Brooke Mueller, il était en compagnie de Heather Hunter et Capri Anderson.

  • Heidi Klum aime explorer au lit

    (bum) Heidi Klum a dévoilé des détails de sa vie sexuelle. Heidi Klum laisse sortir son côté sauvage sous la couette, c’est du moins ce qu’elle déclare dans la nouvelle édition du magazine Marie Claire. Elle qui fréquente maintenant son garde du corps, Martin Kirsten, aime explorer au lit. «Il est bon de faire des efforts parfois, de faire des choses hors normes», dit-elle. «Certaines personnes expérimentent plus dans le lit, d’autres sont plus ennuyantes. Mais si vous êtes sauvage et fou, vous montrez à l’autre que de petites cornes de diable peuvent parfois sortir», ajoute la mannequin. Klum, 39 ans, qui a divorcé du chanteur Seal en avril 2012, ne comprend pas pourquoi les gens trouvent sa rupture dévastatrice. «Ai-je souhaité que ça arrive à ma famille? Non. Mais tout le monde va bien. Nous devons avancer dans la vie. Si quelqu’un était gravement malade, ce serait un réel problème. Je ne voulais pas ça. Personne ne voulait ça. Mais ce n’est pas un réel problème», dit Klum. Bien qu’elle ne garde pas un goût amer du mariage, elle n’a pas l’intention de répéter l’expérience. «Je ne pense pas que je vais me remarier. Je voulais préserver le souvenir de mon mariage avec Seal chaque année et je trouvais amusant de me marier plusieurs fois (NDLR : L’ex-couple avait comme coutume de renouveler leurs vœux annuellement), mais maintenant, je pense que ce n’est pas si important», conclut la mannequin.

  • Gina Carano et Henry Cavill, c'est officiel

    (bum) Lors des 18e Critics’ Choice Movie Awards, Gina Carano est arrivée au bras de Superman. Le magazine Us confirme que la belle actrice de 30 ans, Gina Carano, nommée pour le trophée de la meilleure actrice dans un film d’action pour Haywire, n’a pas lâché Henry Cavill de la soirée. L’acteur principal de <em>Man of Steel</em>, 29 ans, a d’ailleurs été vu en compagnie de Carano à plusieurs reprises ces derniers mois. E! News rapporte que l’ancienne kickboxeuse de la MMA et l’acteur d'Immortals ont entamé leur relation en septembre 2012. Cavill était auparavant uni à Ellen Whitaker, de qui il s’est séparé au printemps 2012. Quant à Carano, on lui connaît une relation, avant ses débuts cinématographiques, avec un kickboxeur du nom Kevin Ross. La rencontre des deux acteurs n’est probablement pas fortuite, puisqu’à travers les branches, il y a rumeur que la belle fera une apparition-surprise dans le rôle de Wonder Woman dans le film <em>Man of Steel</em>. Rappelons que Cavill a perdu deux rôles au profit de Robert Pattinson. Le premier pour interpréter Cedric Diggory dans <em>Harry Potter and the Goblet of Fire</em>, et le rôle très prisé d’Edward Cullen dans la saga <em>Twilight</em>. Il était en effet le premier choix de Stephanie Meyer, mais a été considéré comme «trop vieux» pour jouer le rôle d’un adolescent de 17 ans. En contrepartie, Pattinson aurait été totalement inapproprié dans le rôle du superhéros Superman.

  • Laurence Fishburne obtient une ordonnance restrictive

    (bum) Laurence Fishburne a trouvé le moyen de tenir un homme suspect à l’écart de sa famille. L’acteur Laurence Fishburne a obtenu une ordonnance restrictive contre un homme qui se trouvait sur sa propriété et a sommé l’acteur de quitter les lieux. Anthony Francis a dit qu’il était le vrai propriétaire de la maison et que les Fishburne y vivaient illégalement. Il a appelé la police pour dire que c’était sa maison et a aussi laissé une note sur la propriété, disant : « Vous devez quitter la maison immédiatement. Ce qui signifie que tous les occupants doivent être évacués dès que possible ». Francis a déjà purgé une peine de prison pour cyberharcèlement et menaces criminelles. Il a été libéré le jour de Noël, mais dès le jour de l’an, il se trouvait sur la propriété de Fishburne, disant que c’était sa maison. L’ordonnance restrictive obtenue contre lui stipule qu’il ne doit pas s’approcher à moins de 100 mètres de l’acteur, de sa femme et de leur fille.

  • Motley Crue désormais mêlé à la poursuite impliquant Steven Tyler d'Aerosmith

    (bum) Ce qui avait commencé en un quiproquo entre l’ancien imprésario de Steven Tyler et son avocate a pris une ampleur démesurée. Au tout début, en octobre 2012, Allen Kovac, de la compagnie Kovac Media Group, accusait l’avocate de Steven Tyler d’avoir été si « médiocre en négociations pour le renouvellement du contrat d’American Idol» que cela avait coûté au chanteur de 6 à 8 millions de dollars. Profitant de l’occasion, Kovac a soumis de nouvelles clauses à sa poursuite contre Dina LaPolt, l'avocate en question. Désormais, l’ancien gérant de Tyler accuse l’avocate de «conspiration» dans le but de développer «une compagnie de gestion d’artistes en compétition» pour lui voler «un groupe rock reconnu mondialement». Le groupe dont il est question ici, qui était géré par Kovac depuis 15 ans, est Motley Crue. Hier (7 janvier), le guitariste de Motley Crue, Mick Mars, ainsi que le batteur, Tommy Lee, ont tous les deux clairement réfuté ces déclarations. Tout comme Steven Tyler, les membres de Motley Crue se sont ralliés derrière l’avocate à la suite de ces allégations. Dans un communiqué, Steven Tyler mentionne que «c’est un euphémisme de dire que je suis très mécontent des services et de la conduite d’Allen Kovac». Quant à Mick Mars, il a affirmé qu’il faisait confiance à LaPolt jusqu’à lui confier sa vie: «Elle est mon exécutrice testamentaire, si je meurs ou deviens invalide. J’ai une confiance aveugle en cette femme». Tommy Lee a suivi ses deux acolytes et se dit «complètement choqué». Un débat à suivre, puisque Kovac ne lâchera pas prise sur ses allégations.

  • La police se rend chez Brad Pitt et Angelina Jolie

    (bum) Les forces de l’ordre ont été dépêchées à leur résidence d’Hollywood. Les policiers n’ont pas dû apprécier le déplacement inutile, puisqu’il s’agissait d’une erreur causée par l’un des enfants du couple. En effet, le bouton «panique» a été pressé sans le vouloir, selon ce que rapporte TMZ. Alors que des voitures se sont rendues sur les lieux vendredi dernier (4 janvier), un hélicoptère de la police a également survolé la propriété. C’est la gardienne des enfants qui a avisé les hommes qu’il s’agissait d’une erreur. Brad Pitt et Angelina Jolie étaient absents lors de l’incident. Rappelons que le couple aurait célébré un mariage très intime pendant les vacances de Noël, dans les îles Turques-et-Caïques. Ils se seraient mariés le jour de Noël, dans l’imposante villa de la designer Donna Karan. La raison de la rumeur était surtout due au déplacement de plus de 22 membres de la famille du couple à cet endroit pendant les vacances. D’autre part, une douzaine d’employées, uniquement pour s’occuper des enfants, aurait aussi rejoint le couple sur l’île paradisiaque, dans le secteur prisé de Parrot Cay.

  • Josh Brolin défend la violence présente au cinéma

    (bum) L’acteur affirme que les films ne sont pas à blâmer pour la violence grandissante chez les jeunes. Josh Brolin, qui paraîtra prochainement dans le film Gangster Squad, reproduisant l’environnement de gangsters impitoyables des années 1940, attribue plutôt cette violence à la répression et l’absence des parents aujourd’hui. C’est du moins ce que la star a affirmé lors d’une entrevue avec Entertainment Tonight. Il explique notamment que les producteurs ont dû refaire la scène où ils entrent dans un cinéma et ouvrent le feu sur les gens, en raison de l’incident semblable de juillet à Aurora, au Colorado. «Il y a tellement de facteurs de nos jours», a expliqué Brolin. Pourquoi n’y avait-il pas autant de violence en 1940, alors qu’il y en avait autant qu’aujourd’hui à l’écran?» Il espère que les cinéphiles sont assez intelligents pour comprendre que le cinéma est un loisir, un divertissement, et que ça n’a rien à voir avec la réalité. Il n’en demeure pas moins que l’acteur de 44 ans a applaudi l’initiative de Warner Bros. pour la modification de la scène du cinéma. «C’est par respect pour les victimes d’Aurora. D’ailleurs, je préfère de loin la nouvelle version de la scène», a-t-il avoué. Paroles sages de la part d’une personne qui vient tout juste d’être arrêtée en état d’ébriété et qui a déjà fait face à la justice à deux reprises auparavant. La première pour violence conjugale en 2004, puis en 2008 après une bagarre dans un bar en Louisiane.

  • David Letterman ne se pardonne pas ses infidélités

    (bum) Trois ans après le scandale sur les infidélités du populaire animateur, Letterman affirme qu'il fait tout, chaque jour, pour continuer à regagner la confiance de sa femme. Lorsque le scandale a éclaté, cela faisait à peine 6 mois qu’il avait épousé sa femme, Regina Lasko, également la mère de son fils de 9 ans, Harry. Le magazine Us rapporte que c’est lors de son entrevue, dimanche dernier (6 janvier), qu’il a confié à Oprah Winfrey: «Je n’ai personne d’autre que moi-même à blâmer». Le comédien de 65 ans avait admis en 2009 avoir eu des aventures avec plusieurs femmes ayant travaillé pour lui, incluant son assistante, Stephanie Birkitt. Cette dernière était apparue à plusieurs reprises à son émission. Letterman a mentionné qu’il n’a pas eu le choix de tout avouer à son épouse, puisqu’un producteur de l’émission 48 hours de CBS, qui fréquentait Birkitt, lui avait fait du chantage. Il menaçait d’écrire un scénario sur les infidélités de l’animateur s’il ne se faisait pas payer 2 millions de dollars. «Ce n’était pas une bonne journée», a affirmé Letterman. Bien que l’animateur confirme que sa partenaire lui a pardonné, il dit ne pas avoir ce luxe lui-même. Je ne peux pas me pardonner ce comportement. Chaque jour de ma vie, j’essaie de faire du bien pour rattraper le mal que j’ai fait.» Cependant, David Letterman dit que le bon côté des choses, c’est que désormais, plutôt que de prétendre, sa vie est réellement remplie de joie et de bonheur.

  • Les yeux de Bono se détériorent de plus en plus

    (bum) Par le passé, Bono, chanteur de U2, a révélé qu’il devait porter des lunettes de soleil en permanence à cause d’une affliction rare aux yeux. Ceux-ci tolèrent de moins en moins la lumière. Son ami Julian, fils du défunt John Lennon, a révélé au Daily Star que sa condition était dégénérative: «Bono a une condition particulière aux yeux. Je ne sais pas ce que c’est, mais la lumière du soleil est très douloureuse, et ça empire continuellement». Julian Lennon a sans doute souhaité dédramatiser la situation, en ajoutant que désormais, «les lunettes de soleil font partie intégrante de l’image de Bono». De son côté, le chanteur de 52 ans semble plus préoccupé par la situation. Rappelons que précédemment, il avait avoué que le flash des appareils photo était de plus en plus difficile à endurer, d’autant plus que cette lumière était dommageable en raison de sa situation particulière. «Si quelqu’un prend une photo, je verrai le flash pour le reste de la journée. Puis, mon œil droit se gonfle sans raison», avait-il déclaré. Désormais, donc, Bono porte des lunettes de soleil même la nuit, surtout que le flash est plus vif dans ces conditions.