Des Québécois inspirants à imiter pour la nouvelle année

Publication: Mis à jour:
MONTAGE
QMI

Si l’imitation est la plus sincère forme de flatterie, pourquoi ne pas prendre l’amusante résolution de copier, à petite ou à grande échelle, quelques-uns de ces Québécois bien connus?

Et si, en 2013, nous…
- Discutions et partagions nos idées, comme le fait depuis des décennies madame Janette Bertrand.
Cette grande dame a raison: s’exprimer, dévoiler ses émotions et mettre sur table ses véritables préoccupations est assurément bénéfique. Cette année, faisons un effort pour nous ouvrir aux autres en mettre en mots ce qui nous transporte de l’intérieur.

-Rions comme des fous de sujets pas toujours hilarants, à l’instar d’Yvon Deschamps.
Rions plus, rions plus fort, rions de tout et surtout, rions plus souvent en 2013. Tout simplement.

- Repoussions nos limites et nous tenions en forme comme le fait depuis qu’elle est toute petite Joannie Rochette.
Être plus en forme, mieux dans son corps et par le fait même dans sa peau et dans da tête, comme le réussit si bien la médaillée olympique Joannie Rochette, nous demandera certes temps et énergie au cours de cette nouvelle année, mais c’est tout notre corps et le passage des années qui en sera récompensé.

-Nous envolions vers des contrées lointaines comme ce joli fou de Bruno Blanchet.
S’il n’est pas nécessaire de faire comme ce drôle d’oiseau et de déménager à Bangkok pour y ouvrir un resto de poutine (!), on peut prendre l’amusante résolution de voyager plus en 2013. À travers le Québec, le Canada, l’Amérique ou le monde au grand complet, on marche, navigue, roule ou s’envole dans un endroit inconnu et on se délecte, une saveur à la fois, de la beauté de ces paysages encore jamais vus.

-Prenions le temps de chanter la pomme aux gens que l’on aime façon Jean-Pierre Ferland.
Que ce soit la guitare à la main, en chantant littéralement, ou en susurrant de simples mots d’amour à notre douce moitié, l’important est de prendre plus de temps pour faire la cour aux gens qui nous sont chers. Pour cette nouvelle année, au milieu de ces résolutions que nous savons obstinément que nous ne tiendrons pas, on se réserve un peu de temps pour réapprendre à lui parler d’amour.

-Couchions sur papier nos histoires de famille comme le fait magnifiquement l’écrivain Michel Tremblay.
Essayons d’être presque aussi originaux que Michel Tremblay, de faire preuve d’esprit, d’originalité et de prendre soin de ces petites histoires qui forment notre passé, notre présent et notre avenir. Sans nécessairement avoir comme but de devenir un écrivain célèbre, c’est un crayon à la main et l’esprit ouvert que nous pourrons, à notre tour, décrire ces gens qui bordent notre vie pour qu’ainsi ils soient en nous pour toujours.

- Comme Luc Langevin, mettions un peu de magie dans nos vies.
Bonne nouvelle: nul besoin d’être aussi magicien pour pimenter 2013 de poussière magique. Un peu d’amour, de bons amis, de lecture, de musique, de temps en famille et de voyages, et nous serons prêts à attaquer cette nouvelle année, comme par magie.

- Apprenions à bien nous exprimer en prenant comme exemple le conteur Fred Pellerin.
Avouons-le, que Fred Pellerin chante, parle ou raconte, c’est une douce mélodie à nos oreilles. Bordons cette nouvelle année de mots inventés, de succulents calembours et d’histoires à dormir debout! L’une de nos résolutions de cette année pourrait être de prendre davantage soin de notre langue française tout en étant moins effrayé par ces beaux mots que si peu de gens utilisent dans la vie de tous les jours. Ce serait tout un début.