Des renseignements personnels ont été égarés par le gouvernement fédéral (SONDAGE)

Publication: Mis à jour:
DOCUMENTS
(Shutterstock) | Shutterstock

OTTAWA - Le gouvernement fédéral affirme qu'il n'existe aucune preuve que les données personnelles perdues au sujet de milliers de Canadiens ont été utilisées à des fins frauduleuses.

Le ministère des Ressources humaines et du Développement des compétences a déclaré qu'un employé a rapporté, le 16 novembre, qu'une clé USB qui contenait des informations personnelles, incluant les numéros d'assurance sociale d'environ 5000 Canadiens, avait été égarée.

Le ministère qui conserve une grande variété d'informations concernant notamment les pensions et la sécurité de la vieillesse, affirme que tous ceux qui sont touchés ont été contactés.

Une porte-parole a expliqué dans un courriel que ceux-ci reçoivent des lettres qui les informent du problème et les étapes qu'ils doivent suivre afin de se protéger.

Le ministère des Ressources humaines et du Développement des compétences a informé le Commissariat à la protection de la vie privée du problème, le 21 décembre.

Une soixantaine de personnes ont déjà communiqué avec la ligne d'information du Commissariat pour exprimer leurs inquiétudes à propos de l'incident. Des plaintes ont déjà été déposées.

«Nous devrons analyser ce que nous avons reçu pour déterminer la marche à suivre», a déclaré la porte-parole Anne-Marie Hayden.

Mme Hayden a affirmé qu'il était trop tôt pour décider si une enquête à propos de l'incident allait être ouverte. Le commissariat travaille actuellement avec le ministère pour faire la lumière sur ce qui s'est produit.

«Néanmoins, nous avons conseillé aux personnes concernées d'examiner attentivement et de vérifier leurs informations bancaires, leurs informations de carte de crédit et leurs autres relevés de transactions financières afin de protéger leurs renseignements personnels par mesure de précaution, pouvait-on lire dans le courriel. Nous abordons la situation dans l'optique de prévenir un incident similaire dans le futur.»

Chaque année, les ministères fédéraux sont tenus de rendre compte de la façon dont ils se conforment aux lois sur la confidentialité.

Dans le rapport 2010-2011, le plus récent disponible sur le site du ministère des Ressources humaines, le ministère a indiqué qu'il avait fait l'objet de trois plaintes concernant la façon de traiter les renseignements personnels.

RÉPONDEZ À NOTRE SONDAGE:
Sondage rapide

Faites-vous confiance au gouvernement fédéral?

VOTER