Comment parler aux enfants des tragédies

Publication: Mis à jour:

(bum) Lorsqu'une tragédie comme celle du Connecticut se produit, tout le monde se sent affecté, mais un des aspects les plus difficiles reste « d'expliquer l'inexplicable » à nos enfants. Quelques conseils d'experts, compilés par Babble.
La règle la plus importante à respecter, c'est de s'adapter à l'âge de vos enfants, à leur sensibilité et leur empathie naturelle, ainsi qu'à leur « proximité » (géographique ou émotive) par rapport à la tragédie en question. Vous n'êtes pas obligés de donner tous les détails, particulièrement pour les enfants très jeunes.

Une fois que ceux-ci ont un certain âge et qu'ils sont susceptibles d'en entendre parler ailleurs qu'à la maison, il est pourtant important que ce soit vous qui leur appreniez la nouvelle plutôt que quelqu'un d'autre. Il sera ainsi plus facile pour vous de le faire d'une manière qui concorde avec leur personnalité, et vous pourrez aussi répondre à leurs questions et les rassurer, ce qui ne sera pas le cas dans la cour d'école.

Même si vous pouvez ou devez en parler, les experts croient pourtant que la bonne chose à faire, c'est aussi de limiter l'exposition des enfants aux nouvelles véhiculées dans les médias... Il est prouvé que celles-ci font souvent ressortir des peurs et suscitent de l'anxiété chez les enfants. Pendant quelques jours, on ferme donc la télé et on met de la musique dans l'auto!