CANBERRA, Australie - Une fonctionnaire australienne qui s'était blessée en ayant une relation sexuelle durant un voyage d'affaires pourra recevoir une compensation de la part de ses assurances professionnelles.

La Cour fédérale siégeant en session plénière s'est rangée du côté de la femme, dont l'identité ne peut être révélée, et a débouté l'assureur du gouvernement australien, mettant ainsi un terme à une bataille juridique de cinq ans.

En 2007, la dame avait été hospitalisée après s'être blessée en faisant l'amour avec un ami dans un motel de la ville de Nowra, à environ 160 km au sud de Sidney, son lieu de résidence.

Durant les ébats, un luminaire en verre s'était détaché de son support au-dessus du lit pour s'écraser sur le visage de la femme, lui infligeant des blessures au nez et à la bouche. Elle a plus tard fait une dépression et été incapable de reprendre le boulot.

Sa demande de compensation pour les problèmes physiques et psychologiques découlant de l'incident a d'abord été approuvée par Comcare, l'assureur du gouvernement, puis refusée au terme d'une enquête plus approfondie.

Une cour administrative a donné raison à Comcare, qui affirmait que les blessures subies par la plaignante n'était pas liées à son travail puisque l'employeur n'avait rien à voir avec sa décision d'avoir une relation sexuelle.

Ce jugement a été renversé par la Cour fédérale en 2012, le juge John Nicholas ayant rejeté l'argument voulant que la dame ne pouvait être compensée que si le gouvernement l'avait encouragée à coucher avec son amant.

«Si la demanderesse s'était blessée en jouant aux cartes dans sa chambre de motel, elle aurait eu droit aux compensations sans que l'on puisse dire que c'est son employeur qui l'avait poussée à se lancer dans cette activité», avait tranché le magistrat.

Cette décision a été maintenue par l'audience plénière de la Cour fédérale le 13 décembre.

Loading Slideshow...
  • Les bénéfices du sexe sur la santé

    Hormis le fait d'être le <em>fun</em> et d'apporter du plaisir, le sexe offre aussi de nombreux bénéfices sur la santé. Découvrez les avantages d'avoir des rapports sexuels de façon régulière...

  • Le sexe... éloigne la maladie

    Selon <a href="http://www.wilkes.edu/pages/1.asp" target="_hplink">l'université de Wilkes</a>, faire l'amour deux fois par semaine libère un anticorps appelé immunoglobuline A or IgA, qui aide à protéger contre le corps contre les infections et les maladies. D'autres recherches suggèrent également que de fréquentes éjaculations (au moins cinq fois par semaine) chez l'homme réduisent le risque de développer, plus tard, un cancer de la prostate. Lisez le <a href="http://www.bjui.org/default.aspx" target="_hplink">British Journal of Urology International</a> à ce sujet (en anglais).

  • Le sexe... fait brûler des calories

    Cela ne prend pas un expert pour deviner que de faire l'amour de façon énergique revient à faire de l'exercice. Ainsi, une session de trente minutes d'actions sous (ou sur) les draps brûle environ 85 calories. Si vous faites le calcul, après des sessions comptabilisant un total de 42 heures, vous pourriez brûler 3,570 calories, ce qui équivaut à une livre. En ayant un rapport sexuel trois fois par semaine pendant un an, vous pourriez brûler l'equivalent de <strong>cinq livres</strong> par année. Oubliée, la diète!

  • Le sexe... soulage la douleur

    Pendant le rapport sexuel, une hormone appelée oxytocine est libérée lors de l'orgasme; elle accroît le niveau d'endorphines qui agissent comme un antidouleur naturel. Et le corps peut se relâcher. De nombreuses personnes constatent ainsi que leurs maux et douleurs (maux de tête, crampes, etc.) disparaissent ou s'améliorent après un rapport sexuel.

  • Le sexe... aide à combattre la dépression

    Les femmes qui ont des orgasmes régulièrement sont généralement plus relaxes, moins déprimées, et physiquement et émotionnellement plus satisfaites. Le sexe aide aussi à mieux s'endormir et relâche la tension nerveuse en produisant, dans le cerveau, de la sérotonine - qui contrôle l'humeur et que l'on trouve également dans les antidépresseurs.

  • Le sexe... vous garde jeune

    Faire l'amour régulièrement libère donc une pléthore d'hormones dans le corps, appelées «Les hormones du bonheur». Et elles contiennent de la testostérone. Avec l'âge, le niveau de testostérone diminue. Ainsi, de nombreux rapports sexuels assurent un bon niveau de testostérone dans le corps. Cette hormone joue un rôle important: elle garde les os et les muscles en santé, sans oublier l'aspect jeune de la peau. Chez les femmes, les rapports sexuels réguliers favorisent la bonne santé du plancher pelvien et réduit ainsi les risques d'incontinence lié à l'âge.