L'obésité tue trois fois plus de personnes que la malnutrition à l'échelle du monde (ÉTUDE/PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
OBESITE
L'obésité tue trois fois plus que la faim dans le monde. | Alamy

OBÉSITÉ - C'est le monde à l'envers. D'après une étude internationale sur l'état de santé du monde publiée dans The Lancet, l'obésité tuerait trois fois plus que la malnutrition. Récoltées dans 187 pays au total, ces données révèlent ce paradoxe sanitaire: aujourd'hui, dans le monde, on meurt plus du manger trop, que de ne pas manger assez.

"En 20 ans, on n'est passé d'un monde où les gens souffrait de malnutrition à un monde où les gens souffrent de maladies liées à une alimentation trop grasse et trop riche", rapporte l'un des auteurs de l'étude, le Docteur Majid Ezzati, président de la Global environment health de l'Imperial College London, au Daily Telegraph.

L'obésité tue 3,4 millions de personnes en 2010

Ces 20 dernières années, la lutte contre la faim dans les pays du sud a connu un succès considérable. La mortalité due à la malnutrition a baissé de deux tiers depuis 1990, soit moins d'un million de morts en 2010.

À l'inverse, dans l'ensemble des pays du nord, l'obésité a été responsable de la mort de 3,4 millions de personnes en 2010. Un chiffre qui représente presque le double des victimes tués par la malnutrition infantile.

À noter que de nombreux pays émergents commencent aussi à être touchés par le fléau de l'obésité. Cependant, ce chiffre ne devrait pas nous faire oublier que l'ensemble de l'humanité a gagné dix ans d'espérance de vie entre 1970 et 2010 (12 années de plus pour les femme, contre 11 années pour les hommes).

9 millions de décès par an liés à l'hypertension artérielle

Outre les maladies cardiovasculaires et le diabète de type II, liés à l'obésité, les experts montrent du doigt les mauvais chiffres de l'hypertension artérielle.

Sur le baromètre des facteurs de risques de mort, elle a sauté de la quatrième à la première position entre 1990 et 2010. Elle serait à l'origine de près de 9 millions de décès par an.

Autres chiffres révélateurs de ce rapport, le tabac et l'alcool.

Avec près de 6,3 millions de décès en 2010, le tabagisme est passé de la troisième à la deuxième position dans le classement des facteurs de risques de mort. De son côté, l'alcool a causé le décès de près de 4,9 millions de personnes.

Le principal objectif de cette étude périodique intitulée Globen Burden of Diseases et mise en place à l'initiative de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), est d'établir une image de l'état de santé du monde. Les différentes causes de mortalité ainsi que l'évolution des maladies y sont évaluées de manière exhaustive à travers toutes les régions du globe.

LIRE AUSSI:

» Surpoids, obésité: les mauvaises habitudes des jeunes

» Alimentation : la France se rapproche des États-Unis. Faut-il en faire un fromage?

» BLOG. Obésité: face à l'épidémie du siècle, que la France se bouge!

» PHOTOS. Alimentation: 10 snacks que les nutritionnistes conseillent

» Alimentation: manger 9 fois par jour serait bon pour perdre du poids

» PHOTOS. Les 10 additifs alimentaires les plus mauvais pour la santé

Voici en images les 10 constituants alimentaires les plus malsains pour la santé:

Close
Les 10 composants alimentaires à éviter
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Sur le web

L'obésité tue plus que la malnutrition | Atlantico

L'obésité tue plus que la faim dans le monde

Actualité > Dans le monde, l'obésité tue plus que la faim

ESO News: L'OBÉSITÉ TUE PLUS QUE LA FAIM

Malnutrition - Wikipédia

Obésité -Malnutrition : 1-0

L'obésité, pire que la malnutrition - Arte

L'obésité tue plus que la faim dans le monde - Forum Algérie

L'obésité tue plus que la faim dans le monde [Archives] - Forum ...

Plus d'obèses que de malnutris sur terre - WikiStrike.com

Des millions de gens meurent de suralimentation

Sur la planète, les obèses sont plus nombreux que les ... - Le Monde

le problème de l'obésité surpasse désormais celui de la malnutrition ...

Actualité > Dans le monde, l'obésité tue plus que la faim