À plusieurs milliers de kilomètres du Connecticut, un fait divers a tristement fait écho à la tuerie de Newtown vendredi.

Un Chinois de 36 ans a blessé à coups de couteau 22 enfants et un adulte à l'entrée d'une école élémentaire dans un village du Henan, dans le centre de la Chine. Les enfants étaient âgés de 6 à 12 ans.

LIRE AUSSI : 27 morts lors d'une fusillade dans une école du Connecticut

Sept des victimes ont été transférées vers de grands hôpitaux pour être soignées, a rapporté samedi la presse d'Etat. Seulement deux d'entre elles nécessitaient des soins intensifs. L'assaillant, instable mentalement, a été appréhendé.

Des internautes chinois ont reproché aux médias officiels de négliger l'attaque en Chine pour privilégier celle aux Etats-Unis, dans le but d'éviter d'évoquer les problèmes sociaux en Chine à la source des violences.

"Cela me met en colère de voir plein de reportages sur la tuerie aux Etats-Unis mais presque rien sur ce qui s'est passé hier (vendredi, ndlr) dans le Henan", a ainsi écrit Zhang Kailin0303.

Plusieurs attaques similaires contre des écoles ont été recensées ces dernières années en Chine. En 2010, 28 enfants, deux éducateurs et un garde avaient été poignardés dans une maternelle de l'est du pays.

Les statistiques officielles montrent une hausse globale de la criminalité en Chine ces 30 dernières années, mais les autorités assurent que le nombre d'homicides y est inférieur à celui enregistré dans les pays occidentaux. Contrairement aux Etats-Unis, la détention privée d'armes à feu est interdite en Chine.