Pourquoi mange-t-on de la bûche à Noël et l'origine d'autres mystères... (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
BONHOMME
Alamy

NOËL - Lors du repas de Noël, il y a toujours un moments où la conversation s'appauvrit. Et quand on sait plus trop quoi se dire, on parle alors du sujet qui nous réunit en cette occasion: la nourriture.

C'est l'occasion de briller en société. Alors pour vous aider à faire le malin ou la maline le soir du réveillon, Le HuffPost est parti à la pêche aux anecdotes culinaires. Cela tombe bien, les classiques de Noël en fourmillent.

Saviez-vous par exemple que la bûche de Noël, le gâteau roulé, viendrait d'une bûche de bois que l'on laisse brûler dans l'âtre de la cheminé du 24 décembre jusqu'au premier janvier?

Cette coutume tirerait son origine d'un rite païen pour rendre hommage au solstice d'hiver, la nuit la plus longue de l'année. Le feu produit par la bûche est un hommage rendu au feu sacré du soleil, jour pendant lequel ce dernier se fait le plus rare.

Quant à la dinde, que l'on mange à Noël en France, mais encore plus aux États-Unis, elle aurait été baptisée "poule d'Inde" par les conquérants espagnols qui croyaient revenir d'Inde alors qu'ils revenaient du Mexique.

De la même manière, si les Anglais appellent cet oiseau "Turkey", l'une des nombreuses théories avance que nos voisins pensaient que c'était une pintade, rapportée par les commerçants de Turquie.

Pour plus d'anecdotes sur les spécialités culinaires de la période de Noël, cliquez sur le diapo:

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Le mystère des spécialités culinaires de Noël
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Bûche de Noël - Wikipedia, the free encyclopedia

Bûche de Noël : la recette