NOËL - Lors du repas de Noël, il y a toujours un moments où la conversation s'appauvrit. Et quand on sait plus trop quoi se dire, on parle alors du sujet qui nous réunit en cette occasion: la nourriture.

C'est l'occasion de briller en société. Alors pour vous aider à faire le malin ou la maline le soir du réveillon, Le HuffPost est parti à la pêche aux anecdotes culinaires. Cela tombe bien, les classiques de Noël en fourmillent.

Saviez-vous par exemple que la bûche de Noël, le gâteau roulé, viendrait d'une bûche de bois que l'on laisse brûler dans l'âtre de la cheminé du 24 décembre jusqu'au premier janvier?

Cette coutume tirerait son origine d'un rite païen pour rendre hommage au solstice d'hiver, la nuit la plus longue de l'année. Le feu produit par la bûche est un hommage rendu au feu sacré du soleil, jour pendant lequel ce dernier se fait le plus rare.

Quant à la dinde, que l'on mange à Noël en France, mais encore plus aux États-Unis, elle aurait été baptisée "poule d'Inde" par les conquérants espagnols qui croyaient revenir d'Inde alors qu'ils revenaient du Mexique.

De la même manière, si les Anglais appellent cet oiseau "Turkey", l'une des nombreuses théories avance que nos voisins pensaient que c'était une pintade, rapportée par les commerçants de Turquie.

Pour plus d'anecdotes sur les spécialités culinaires de la période de Noël, cliquez sur le diapo:

Loading Slideshow...
  • La dinde de Noël

    Vers la fin du 19ème siècle, <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Dinde_de_No%C3%ABl">la dinde remplace l'oie</a>, qui représentait l'oiseau solaire, censé garantir une protection à celui qui en mangeait. Considérée comme exotique, la dinde est d'abord un met royal avant de devenir l'emblème festif de Noël en France et aux États-Unis.

  • La bûche de Noël

    La <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%BBche_de_No%C3%ABl">bûche de Noël</a> est issue d'un rite païen pour rendre hommage au soleil. La coutume voulait que le chef de famille dépose une bûche de bois enrubannée dans l'âtre de la cheminée et l'a bénisse avec du sel et du vin. C'est pour étendre cette tradition que la bûche de Noël a vu le jour sous forme d'un gâteau roulé à base de crème et de beurre.

  • Le saumon fumé

    Poisson très prisé aujourd'hui, que l'on trouve souvent au menu le soir du réveillon, le saumon était le plat du pauvre dans la France du 19ème siècle. Ce poisson pullulait dans les rivières du bassin aquitain avant de disparaître au fil des années, en raison de sa surexploitation.

  • Le foie gras

    C'est la figue, du latin "ficatum", dont se nourrissaient les oies, qui a donné son nom au "foie". Si les régions de l'Alsace et du Sud-Ouest se disputent la paternité du<a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Foie_gras"> foie gras</a>, on sait que la pratique du gavage des oiseaux palmipèdes remonte au moins à l'Egypte ancienne.

  • Marrons glacés

    C'est en 1882 que l'on trouve le premier fabriquant de <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Marron_glac%C3%A9">marrons glacés</a> en France, un Ardéchois nommé Clément Faugier. L'Ardèche est aujourd'hui le premier département producteur de châtaignes.

  • Le vin chaud

    L'ancêtre du<a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Vin_chaud"> vin chaud</a> remonterait à l'Empire romain. Le miel était mis à bouillir dans le vin avec des épices. Depuis, il n'a jamais cessé d'être consommé. Mais ce n'est qu'au 17ème siècle, que ce breuvage aristocratique se démocratise. Le vin chaud devient une spécialité des fêtes de Noël à partir de 1890.

  • Les biscuits de Noël ou Bredele

    À l'origine, les biscuits de Noël, ou bredele sont fabriqués avec de petits moules en bois qui représentent tous les symboles de Noël: sapin, étoile, lune, père Noël, etc. Pour connaitre la recette,<a href="http://www.huffingtonpost.fr/christophe-duhamel/recette-biscuits-noel_b_2250988.html#slide=1848949"> cliquez sur le lien</a>.

  • L'orange

    Considéré comme un fruit de luxe jusqu'à la moitié du 20ème siècle, l'orange était souvent offerte aux enfants pour les fêtes de Noël. Depuis, ce fruit parfume nos plats comme le canard à l'orange ou les désert tels que la bûche de Noël aux épices et à l'orange.