Une autre perquisition de l'UPAC à Laval

Publication: Mis à jour:
(Radio-Canada.ca)
(Radio-Canada.ca)

L'Unité permanente anticorruption (UPAC) a effectué une nouvelle perquisition jeudi matin, vers 9 h, à l'hôtel de ville de Laval.

Les enquêteurs ont saisi un ordinateur au secrétariat du bureau du maire.

Cet ordinateur, qui contient entre autres la liste des rendez-vous, est le même qui était au secrétariat de l'ex-maire Gilles Vaillancourt.

Le nouveau maire Alexandre Duplessis était sur place lors de la perquisition.

Les agents de l'UPAC se sont également rendus au 3, Place Laval, où sont logés les services informatiques de la Ville.

Ce n'est pas la première fois que l'hôtel de ville de Laval reçoit la visite de l'UPAC. La mairie ainsi que le domicile de l'ex-maire Vaillancourt ont fait l'objet d'une perquisition le 5 octobre dernier. D'autres opérations similaires, dont certaines ont visé aussi des entreprises et des firmes de génie-conseil, ont été menées.

Au centre d'allégations de corruption, le maire de Laval a décidé de se retirer temporairement, avant d'annoncer sa démission le 9 novembre dernier.