NOUVELLES

Le pape heureux d'être sur Twitter, donne sa "bénédiction à tous"

12/12/2012 05:59 EST | Actualisé 11/02/2013 05:12 EST
AP
FILE - In this June 28, 2011 file photo, Pope Benedict XVI touches a touchpad to send a tweet for the launch of the Vatican news information portal "www.news.va", at the Vatican. The Vatican said Monday, Dec. 3, 2012, that Pope Benedict XVI will start tweeting in six languages from his own personal handle (at)Pontifex, on Dec. 12. The pontiff will be using a question and answer format in his first Tweet, focusing on answering questions about faith — in 140 characters. (AP Photo/Osservatore Romano, File) EDITORIAL USE ONLY

TWITTER - 140 signes qui veulent dire beaucoup. Benoît XVI a publié, mercredi 12 décembre à 11h28, son premier tweet sur le réseau social Twitter via son compte @pontifex.

Le message a comme prévu été traduit dans plusieurs langues, dont le français, sur des comptes Twitter annexes:

Lire aussi » Le Pape a tweeté : Urbi et Loli

Le pape avait promis des "perles de sagesse". Dans son message, il se dit "heureux d'entrer en contact avec vous à travers Twitter", remercie ses followers pour "leur réponse" et "vous bénie tous de tout mon cœur". Un message simple, retweeté 10.000 fois en moins de 20 minutes. Le pape répondra ce mercredi à trois questions sur les centaines de demandes qui lui sont parvenues depuis l'ouverture de son adresse il y a une semaine.

Quelques minutes après ce premier message, le pape a publié deux autres tweets, parlant de l'année de la foi et de Jésus:

Le compte Twitter avait été créé début novembre et le Vatican avait depuis savamment orchestré la communication autour du premier saint tweet.

C'est le pape lui-même qui a appuyé sur le bouton "tweet", via une tablette:

pape twitter

Enfin, on l'a un peu aidé, a priori...

pape twitter

Mais comme le pape n'est pas vraiment ce que l'on peut appeler un féru de nouvelles technologies, il rédige en réalité ses tweets à la main (de préférence au crayon de papier, apprenait-on le mois dernier). Puis sa fidèle collaboratrice Ingrid Stampa, l'une des rares personnes sachant déchiffrer son écriture, les retranscrira sur ordinateur.

L'archevêque Claudio Maria Celli, président du Conseil pontifical des communications sociales, a expliqué quant à lui que la présence sur Twitter du pape s'explique par son "désir d'entrer en dialogue avec les hommes et les femmes de ce temps, là où ils se trouvent. Un dialogue respectueux avec l'homme d'aujourd'hui et ses vérités".

Quelques-unes des réponses au tweet du pape

Les réponses au premier tweet du pape