Huffpost Canada Quebec qc

À Télé-Québec : Les verts contre-attaquent jasent d'environnement en rigolant

Publication: Mis à jour:
(Courtoisie)
(Courtoisie)

Ils explorent de grands sites montréalais afin de découvrir les plus beaux désastres écologiques de l’année. Ils dorment au bord de l’autoroute pour vérifier si leur organisme sera contaminé le lendemain. Ils construisent une voiture carburant à l’huile à patates frites et font le plein dans les différents casse-croûtes de la province. Mais, surtout, ils jasent d’environnement dans un format éclaté et amusant, pas du tout moralisateur, qui plaira à coup sûr aux jeunes et aux amateurs d’humour absurde. Ils s’appellent Les verts contre-attaquent et ils prendront d’assaut les ondes de Télé-Québec trente minutes par semaine à compter du 8 janvier, à 19h30.

Tels deux super-héros de la cause écologique, (c’est d’ailleurs ainsi qu’ils sont représentés dans le générique d’ouverture) Jean-Sébastien Busque (Volt et Les pieds dans la marge) et Frédéric Choinière (Volt), n’hésitent pas à tenter des expériences audacieuses pour illustrer concrètement l’impact de l’environnement dans nos vies. Or, ils apportent une touche particulière à leurs essais, librement inspirée du mouvement Jackass, qui pique la curiosité. Le fait qu’ils soient véritablement intéressés par leur sujet – Jean-Sébastien habite notamment une maison verte en Estrie et Frédéric utilise le vélo comme principal moyen de transport – rend aussi d’emblée l’ensemble captivant.

« On n’est pas plus verts que le pape, a illustré Frédéric Choinière avant le visionnement de presse, lundi. Mais c’est notre défi de rendre notre vie plus écologique. On voulait avoir une approche surprenante et créative. Nous, on passe à l’action et on se salit avec le vert. »

Et, se salir, le tandem n’hésite pas à le faire. On le constate lorsque, coiffés de chapeaux bruns et vêtus d’imperméables jaunes et de hautes bottes, Jean-Sébastien et Frédéric convient un groupe à un « tour brun », au cours duquel ils recueilleront des échantillons de 11 terrains fédéraux « minés », comme le Canal Lachine ou le lieu d’enfouissement de Lachenaie, qui reçoit des déchets du tout Montréal et des environs. Ou encore lorsqu’ils tentent, pendant quatre jours, d’éviter les contaminants comme les hydrocarbures aromatiques polycycliques (H.A.P) et autres pesticides contenus un peu partout. Ils s’exposeront ensuite aux plus puissantes sources de pollution pour « s’encrasser le dedans » (entre autres, en dormant au bord de l’autoroute, mais aussi en se nourrissant mal et en utilisant certains produits spécifiques, car les contaminants sont omniprésents dans notre quotidien), analyseront les résultats et entreprendront une cure de nettoyage. Les résultats, probants, étonneront à coup sûr les téléspectateurs.

De courtes entrevues et des informations livrées de façon dynamique, images à l’appui, viennent compléter les conclusions tirées des différents tests, ce qui confère aux Verts contre-attaquent un emballage coloré et rythmé. D’autres segments amusants agrémentent les épisodes, comme L’éco-confesse, où des personnalités doivent avouer un péché écolo (Emmanuel Bilodeau se repentira d’être un passionné de grosses voitures et Jean-Philippe Wauthier, de gaspiller de l’eau chaude), ou encore Dans le ring, où une autre tête d’affiche, gants de boxe aux mains, combattra une idée préconçue. Le membre des Zapartistes, Christian Vanasse, y crachera sa haine de l’expression qui veut que « chaque petit geste compte ». « À un moment donné, ça prendrait un grand coup de pied au cul! », vociférera-t-il.

Plus tard dans la saison, Jean-Sébastien Busque et Frédéric Choinière concocteront un repas cinq services avec des ingrédients trouvés dans les ordures (un spécialiste de la salubrité donnera son avis sur le festin). Ils tenteront également de vivre une semaine sans produire de déchets.

Les verts contre-attaquent seront aussi présents sur le web, alors qu’un site internet (en ligne le 7 janvier) proposera du matériel exclusif et des vidéos et qu’une page Facebook et un compte Twitter (@Les_Verts) seront aussi en fonction. Pour l’instant, Télé-Québec a commandé 12 épisodes, qui seront diffusés tous les mardis à 19h30, mais on ignore si le rendez-vous sera de retour l’automne prochain.

Filed by Myriam Lefebvre