MONTRÉAL - Pascal Hotte, l'un des dix criminels les plus recherchés du Québec, a été arrêté mardi à Edmonton, en Alberta.

Le fugitif était en cavale depuis le meurtre de Marc Joly, survenu le 19 novembre à Grenville, dans les Laurentides. En milieu de soirée, Pascal Hotte et son complice Maxime Duval s'étaient présentés à la résidence de leur victime, qui avait été battue avec des objets contondants.

Pascal Hotte sera ramené au Québec et il comparaîtra dans les prochains jours sous des accusations de meurtre non prémédité, au palais de justice de Saint-Jérôme.

De son côté, Maxime Duval a déjà comparu au palais de justice de Saint-Jérôme le 26 novembre. Il fait face à des accusations de meurtre non prémédité.

Loading Slideshow...
  • #20 London, Ontario

  • #19 Regina, Saskatchewan

  • #18 Kingston, Ontario

  • #17 Barrie, Ontario

  • #16 Halifax, Nouvelle-Écosse

  • #15 Ottawa, Ontario

  • #14 Markham, Ontario

  • #13 Kelowna, Colombie-Britannique

  • #12 Kitchener, Ontario.

  • #11 Oakville, Ontario

  • #10 Victoria, Colombie-Britannique

    Victoria possède le plus grand nombre de connexion sans-fil, 170 par 100 000 habitants. Toutefois, les dépenses en accès Internet et ordinateurs personnels sont les plus basses parmi les villes du top 10.

  • #9 Edmonton, Alberta

    Edmonton enregistre plusieurs connexions sans-fil, de fortes dépenses en ordinateurs personnels et en accès Internet. Cependant, l'utilisation des réseaux sociaux y est plus basse, à 37 %.

  • #8 New Westminster, Colombie-Britannique

    New Westminster passe du 16e rang au 8e rang en un an, pour ses 34 connexions sans-fil par 100 000 habitants, et 48 % des citoyens fréquentant les réseaux sociaux.

  • #7 Toronto, Ontario

    Les dépenses informatiques à Toronto sont parmi les plus élevés, et le nombre de connexions sans fil aussi. Mais la fréquentation des réseaux sociaux est dans la moyenne.

  • #6 Fredericton, Nouveau-Brunswick

    L'utilisation des réseaux sociaux y est la plus élevées des villes canadiennes, à 60 %.

  • #5 Calgary, Alberta

    Calgary était au 10e rang l'an dernier, mais les dépenses en informatiques y ont fortement augmenté.

  • #4 Langley, Colombie-Britannique

    Langley recule d'un rang par rapport à l'an dernier, principalement grâce à un recul dans le nombre de cybercrimes rapportés.

  • #3 Vancouver, Colombie-Britannique

    Vancouver devient plus vulnérable au cybercrime et grimpe d'un rang. C'est la troisième ville en matière de vol d'adresses IP, et elle enregistre un nombre important de cybercrimes. Elle est au deuxième rang en matière de connexions sans-fil et d'utilisation des médias sociaux.

  • #2 Port Coquitlam, Colombie-Britannique

    Port Coquitlam demeure au deuxième rang, montrant le record de cybercrimes rapportés.

  • #1 Burlington, Ontario

    Burlington conserve le premier rang, parce qu'il s'y déroule le plus grand nombre de cybercrimes par habitant.