Huffpost Canada Quebec qc

Santé: des cellules souches obtenues à partir de cellules récupérées dans l'urine (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
URINE CELLULES SOUCHES
Comment votre urine va vous guérir. | Shutterstock

SCIENCE - Plus la recherche avance, plus le débat sur les cellules souches semble être bel et bien derrière nous. Dernière découverte en date, des cellules souches obtenues à partir de cellules humaines récupérées dans de l'urine. C'est une équipe de chercheurs en Chine, à Hong-Kong et en Autriche qui sont à l'origine de cette découverte prometteuse.

Pour mieux comprendre, retour deux mois en arrière. En récompensant du prix Nobel de médecine les chercheurs Shinya Yamanaka et John B. Gurdon, l'Académie royale de Suède avait mis à l'honneur la recherche sur les cellules souches pluripotentes, ces cellules capables d'être reprogrammées pour leur donner une nouvelle fonction dans l'organisme, et donc guérir certaines maladies dégénératives.

Lire aussi:

» Prix Nobel de médecine: à quoi servent les cellules souches?

» A l'origine était... une cellule souche

Si les cellules souches pluripotentes posaient un problème éthique en raison de leur origine, l'embryon humain, Shinya Yamanaka et son équipe étaient parvenus à le contourner une première fois en reprogrammant des cellules dermiques, les fibroblastes, en cellules souches présentant les mêmes caractéristiques que des cellules embryonnaires.

Les résultats apportés par ces nouveaux travaux, publiés le mois dernier dans la prestigieuse revue Nature, devraient permettre d'aller encore plus loin, en rendant plus facile et rapide la récupération de cellules humaines capables d'être reprogrammées en cellules souches.

Recyclage

L'expérience à laquelle se sont livrés ces chercheurs s'apparente à du recyclage. On savait que plusieurs tissus étaient capables de fournir des fibroblastes pouvant être reprogrammées en cellules souches avec plus ou moins de succès. Mais au préalable, il était nécessaire de récupérer ces fibroblastes, une procédure qui peut se révéler très laborieuse.

D'où l'intérêt de leur recherche. Lorsque nous urinons, des cellules provenant de tissus du rein, les cellules épithéliales, sont évacuées du corps. Il est donc aisé de les récupérer. C'est ce qu'ont fait les chercheurs avant de les cultiver, et de les reprogrammer en cellules souches pluripotentes.

Une procédure rapide et efficace

Selon les chercheurs, cette technique serait peu onéreuse, applicable à tout type d'individus, mais aussi rapide. Récupérer des cellules et les cultiver prendrait deux semaines, les reprogrammer trois à quatre semaines supplémentaires.

Ces cellules présenteraient un excellent potentiel de différenciation, comparées à d'autres cellules, elles sont facilement reprogrammables et constituent une bonne base pour traiter un certain nombre de maladies dégénérescentes, notamment celles qui affectent les reins.

Cette collaboration entre urine et cellules souches est loin d'être une première. En 2011, une équipe de chercheurs étaient parvenus à développer des tissus similaires à ceux de l'urètre en cultivant des cellules récupérées dans l'urine de quatre volontaires, avant de les associer à des cellules provenant de tissus intestinaux de porcs, au patrimoine génétique très proche de celui de l'Homme.

Close
Ces Nobel qui ont changé votre vie
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée