FIN DU MONDE - Parmi les différents scénarios retenus par les apôtres de la fin du monde, si l'inversion des pôles magnétiques est l'un de ceux qui revient le plus souvent, c'est bien parce qu'il est crédible. Mais pas d'inquiétude, il n'y a aucune chance pour que les pôles s'inversent d'ici au 21 décembre. Explications.

Qu'on se le dise, l'inversion des pôles n'a rien de géographique. Les ours polaires du pôle nord ne se retrouveront pas plus au pôle sud que les manchots du pôle au sud au Groenland. Si les pôles s'inversent, il s'agirait simplement d'une inversion du champs magnétique terrestre.

C'est déjà arrivé. On estime d'ailleurs qu'au cours des dernières 200 millions d'années, le champs magnétique terrestre s'est inversé environ trois cent fois à des fréquences variables. La dernière inversion en date étant probablement survenue il y a 780.000 ans, date à laquelle l'homme était encore loin d'arpenter la surface de la Terre.

LIRE AUSSI:
» Fin du monde le 21 décembre 2012: pourquoi on aime croire à l'apocalypse annoncée par le calendrier Maya
» Bugarach interdit d'accès le 21 décembre : impossible de se rendre au "refuge contre la fin du monde"

Le champs magnétique, késako? On ne s'en rend pas compte, mais le noyau de la terre subit des pressions gigantesques en raison de courants thermiques très forts. Il tourne alors sur lui-même, comme une dynamo, et crée une énergie qui provoque un champs magnétique. Il agit comme un aimant qui attire vers lui tout ce qui l'entoure. De facto, le champs magnétique crée donc une sorte de bouclier face aux radiations solaires et protège la terre et ses espèces vivantes du soleil.

C'est triste mais cela arrive, parfois la terre perd la boule et son champs magnétique s'affole pendant une période de 1000 à 10.000 ans. Les pôles magnétiques se déplacent alors rapidement (tout est relatif évidemment) sur toute la surface du globe et à la fin de cette période, soit les pôles se stabilisent ou soit il permutent.

Que se passerait-il en cas d'inversion des pôles?

L'inversion des pôles provoquerait tout un tas de phénomènes physiques peu réjouissants à la surface du globe, tels que raz-de-marée, séismes de grande ampleur ou variations brutales de température.

On sait, grâce à la géologie, que des variations très fortes de température ont déjà eu lieu. À l'ère carbonifère, la Grande-Bretagne et l'Amérique du nord étaient constitués de forêts tropicales humides. Mais l'exemple type des variations extrêmes de température reste l'extinction des dinosaures, dont la thèse la plus probable serait qu'elles auraient été provoquées par l'impact d'un astéroïde.

Dans le livre Autopsie de l'apocalypse, le journaliste Patrick Simon explique que si "une inversion des pôles est scientifiquement envisageable", il est en revanche "impossible à dater et il n'y a pas lieu de s'inquiéter à court ni à moyen terme." En somme, non seulement une vie d'homme ne suffirait pas à constater un basculement des pôles, mais nous serons tous décédés d'ici là.

En revanche, ce dont on est sûr aujourd'hui, c'est que l'intensité du champ magnétique terrestre est deux fois moins forte qu'il y a deux mille ans et pourrait encore se réduire. L'agence spatiale européenne lancera la mission SWARM au mois de mars 2013 afin de prévoir la date de la prochaine inversion éventuelle des pôles.

D'ici là, sortez couverts. L'hiver arrive. Mais si vous aimez vous faire peur, libre à vous de consulter le diaporama ci-dessous.

Loading Slideshow...
  • Le réchauffement climatique

    ... et son cortège de cataclysmes

  • La bombe atomique...

    ... et autres accidents nucléaires.

  • Une pandémie...

    ... profitez de ce rappel pour vous faire vacciner contre la grippe.

  • La guerre...

    ... malheureusement toujours d'actualité.

  • Le chaos social

    Mais que fait la police ?

  • Un trou noir

    Qui nous rappelle que nous ne sommes que matière.

  • Un astéroïde

    Vous connaissez l'histoire de Paf le chien.

  • Un tremblement de terre

    Si vous faites construire, pensez aux normes, et vérifiez bien le plan d'occupation des sols.

  • L'inversion des pôles...

    ... au cours duquel le pôle nord devient le pôle sud alors forcément ça complique les choses. Ouragans, séismes, inondations, éruptions volcaniques, c'est vraiment LE scénario catastrophe. Fort heureusement, une inversion des pôles, ça prend plusieurs siècles.