NOUVELLES

LNH: les négociations reprendront mardi sans la présence de Bettman et Fehr

02/12/2012 05:44 EST | Actualisé 01/02/2013 05:12 EST
AP
Pittsburgh Penguins hockey player Sidney Crosby speaks to reporters during a news conference in New York, Thursday, Sept. 13, 2012. With a lockout looking increasingly certain, the NHL players' union meets Thursday followed by an owners' meeting at league headquarters with Commissioner Gary Bettman. (AP Photo/Mary Altaffer)

Les discussions en vue de mettre fin au conflit de travail qui perdure dans la LNH se poursuivront sans la présence des plus importants négociateurs.

Plusieurs propriétaires et joueurs se réuniront mardi après-midi, à New York.

Le commissaire Gary Bettman a suggéré de tenir ce genre de rencontre la semaine dernière, et l'Association des joueurs (AJLNH) a accepté la proposition dimanche.

Bettman ainsi que le directeur exécutif de l'AJLNH, Donald Fehr, ne seront pas autour de la table des négociations.

«L'AJLNH a approuvé l'idée de la LNH puisqu'elle devrait faciliter le dialogue entre les joueurs et les propriétaires, a déclaré Fehr. Ni moi ni le commissaire ne seront présents, même si chaque partie sera tout de même représentée par un nombre limité d'employés ou de conseillers.

«Certains des propriétaires en seront à leur première réunion depuis le début du conflit, ce qui est encourageant et vivement encouragé. Nous espérons que cette rencontre sera constructive et qu'elle nous aidera à trouver un terrain d'entente.»

Parmi ceux qui seront d'office mardi, Ron Burkle (Penguins de Pittsburgh), Mark Chipman (Jets de Winnipeg), Larry Tanenbaum (Maple Leafs de Toronto) et Jeff Vinik (Lightning de Tampa Bay) sont les quatre propriétaires qui n'ont encore jamais pris part aux discussions. Murray Edwards (Flames de Calgary) et Jeremy Jacobs (Bruins de Boston), qui font tous les deux partie de l'équipe de négociations de la LNH, seront également présents.

L'AJLNH a indiqué dimanche qu'elle est toujours en train de finaliser la liste des six joueurs qu'elle enverra à la réunion.

La proposition de Bettman est survenue après que les deux parties eurent été incapables de se rejoindre sur les points clés dans la négociation d'une nouvelle convention collective, jeudi dernier, et ce malgré la présence des médiateurs fédéraux américains Scot L. Beckenbaugh et John Sweeney.

Le lock-out en est à sa 12e semaine et a mené jusqu'ici à l'annulation de 422 matchs du calendrier régulier jusqu'au 14 décembre, en plus de la Classique hivernale du 1er janvier et du match des étoiles du 27 janvier.