NOUVELLES

Québec solidaire discute d'une union des souverainistes

01/12/2012 05:39 EST | Actualisé 31/01/2013 05:12 EST

Quelque 200 membres de Québec solidaire sont réunis en conseil national à Québec. Ils doivent notamment discuter d'un rapprochement avec les autres formations souverainistes dont Option nationale et le Parti québécois.

La députée et porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, indique que l'objectif est de savoir si les membres souhaitent ou non entamer des discussions avec les autres partis.

« On propose à nos membres d'opérer des tentatives de rapprochement avec Option nationale, donc d'entreprendre des pourparlers, un dialogue une démarche et on verra où ça peut mener, on ne le sait pas », a indiqué samedi la députée et porte-parole de Québec solidaire, Françoise David.

« La question c'est voulez-vous au moins en débattre et moi j'ai indiqué que je croyais que c'était une bonne idée, mais nos membres en décideront », ajoute-t-elle.

Françoise David rappelle que la dernière tentative de rapprochement a eu lieu en juin, à l'appel du Nouveau Mouvement pour le Québec. Ce dernier prône une alliance électorale entre partis indépendantistes. Les péquistes s'étaient montrés fermés à l'idée alors que les membres d'Option nationale se disaient ouverts.

Françoise David avoue être personnellement plus tiède à l'idée d'un rapprochement avec le Parti québécois depuis l'adoption du budget Marois. « Jusqu'au budget, je pense j'aurais été plus tentée. Depuis le budget je réfléchis beaucoup. »

Québec solidaire proposera par ailleurs de se mettre en mode préélectoral dès le mois de janvier, en ce qui a trait au financement et au recrutement. Françoise David rappelle que la possibilité d'élections générales anticipées plane toujours, alors que le Parti québécois forme un gouvernement minoritaire.

Les délégués devront aussi choisir en fin de semaine un deuxième porte-parole pour remplacer Amir Khadir qui a récemment quitté son poste. Cette personne assumera aussi le rôle de président du parti. Elle sera nommée par intérim jusqu'au congrès national en mai.

Québec solidaire a obtenu 6 % des suffrages lors des élections du 4 septembre dernier.

PLUS: