Microsoft conseille aux consommateurs de ne pas magasiner sur Google

Publication: Mis à jour:
VRINGO GOOGLE
Google. | AP

SAN FRANCISCO - Microsoft met en garde les consommateurs qui choisiraient de faire leurs emplettes des Fêtes sur Google, à l'occasion de sa plus récente offensive pour attirer les internautes vers son moteur de recherche Bing.

L'attaque a été lancée mercredi par le biais d'une campagne de publicité qui cible un changement récemment annoncé par Google à la portion de son site consacrée au magasinage. Dorénavant, les marchands doivent payer Google pour que leurs produits soient annoncés dans la section «shopping».

Microsoft affirme, dans ses nouveaux messages publicitaires, que cette stratégie trahit la promesse de Google de toujours offrir les meilleurs résultats de recherche, même si cela se traduit par une perte de revenus. Microsoft prévient les consommateurs qu'ils risquent d'être «scrooglés» s'ils se fient aux conseils de Google — une combinaison des mots «Google» et «Scrooge», un personnage fictif connu pour son avarice.

La publicité de Microsoft sera déployée sur les ondes de NBC et de CNN et dans les pages du New York Times, du Wall Street Journal et du Washington Post. La campagne sera aussi présente sur des tableaux d'affichage et en ligne au site www.scroogled.com.

Google affirme que sa section «magasinage» regroupe quelque 100 000 détaillants. Les résultats d'une recherche sont parfois présentés en fonction du montant versé par chaque détaillant.

Les changements apportés par Google le mois dernier touchent uniquement les résultats affichés dans la section «magasinage» et non ceux générés lors d'une recherche générale.