Il clique sur "répondre à tous" par erreur et lance une chaîne de mail de 40 000 personnes

Publication: Mis à jour:
REPLY ALL
L'option "Reply All" peut faire des dégâts | DR

Il y a de petites mauvaises manipulations qui peuvent entraîner de grosses conséquences. Dans le cas de cet étudiant américain, c'est un simple "reply all" qui a créé l'émeute sur internet (lien en anglais).

Max Wiseltier, étudiant en deuxième année d'informatique à la célèbre New York University (NYU), a reçu lundi soir un courriel du service de comptabilité lui proposant de régler ses frais de scolarité à l'aide d'une nouvelle procédure électronique. Ne sachant que faire, il a décidé de demander conseil à sa maman à qui il a donc transféré le message en lui demandant "Tu veux que je fasse ça ?".

"Reply All" à 39 979 étudiants

Et là, c'est le drame. Il se rend compte avec effroi qu'il n'a pas cliqué sur "répondre" mais "répondre à tous". Répondre à tous les étudiants sur la liste de diffusion du courriel, soit 39 979 personnes. Il a à peine le temps de s'excuser que les réponses commencent à pleuvoir, les étudiants trouvant visiblement drôle de profiter de cette chaîne géante.

Un étudiant de l'Université a contacté Buzzfeed et a envoyé quelques exemples d'emails pour la plus part moqueurs comme "est-ce que quelqu'un peut me prêter un stylo?" ou "quelqu'un aurait-il le film 'Good Burger'?". Avant que la situation ne s'envenime et que les insultes ne fassent leur entrée dans la chaîne de réponses: "Merci de bien vouloir fermer vos gueules" ou encore "J'essaie de travailler (...) Vous serez bien gentil de mettre fin à ce bordel".

Certains, désespérés, ont supplié les étudiants de ne plus répondre. Avant de se faire gentiment remettre en place par d'autres: "En demandant aux gens de ne pas répondre, vous répondez à tout le monde. Vous faites alors partie de ces même gens à qui vous demandez d'arrêter de répondre à tous".

Replyallcalypse

Ben Zweig, technicien de l'université, a expliqué au site NYU Local l'origine de l'erreur. La messagerie actuelle permet de ne pas de répondre à tous mais certains départements de NYU utilisent toujours l'ancienne version qui offre cette fonction, à moins de la désactiver.

L'employé qui a malencontreusement envoyé le courriel sans enlever l'option "répondre à tous", a quant à lui tenu à présenter ses excuses pour le dérangement occasionné: "J'accepte l'entière responsabilité de cette gaffe et présente mes excuses les plus sincères pour toute la frustration que cette situation a pu créer".

L'erreur de manipulation a d'ailleurs tellement fait de bruit qu'un surnom lui a déjà été attribué : "Replyallcalypse" (L'apocalypse répondre à tous).