Ouverture du dernier tronçon de l'autoroute 50

Publication: Mis à jour:
AUTOROUTE 50
(Photo: Radio-Canada.ca/Louka Jacques) | SRC/Louka Jacques

L'autoroute 50 est maintenant accessible aux automobilistes sur toute sa longueur, entre Mirabel et Gatineau, et ce, après des décennies d'attente. Le dernier tronçon de l'autoroute 50, entre Thurso et Papineauville, a été ouvert à la circulation lundi matin.

La mise en service de ce tronçon de 18 kilomètres marque la fin des travaux de parachèvement de l'artère, qui ont été amorcés en 2000.Le nouveau tronçon comprend trois ponts d'étagement, deux ponts et deux échangeurs.

Le projet de prolongement de l'autoroute 50 consistait à construire une chaussée à deux voies sur 90 kilomètres, entre le secteur de Masson-Angers, à Gatineau, et Lachute, dans les Laurentides.L'inauguration officielle aura lieu au cours des prochaines semaines.

Un projet de longue haleine

L'idée d'établir un lien autoroutier entre l'Outaouais et le reste du Québec remonte toutefois à 1970. Un premier tronçon de 19 kilomètres a été réalisé en 1975, puis le projet a stagné. En 1989, un nouveau tronçon a été construit avant que le projet soit de nouveau reporté. Les travaux ont repris pour de bon dans les années 2000.

Treize élections provinciales ont eu lieu entre l'annonce du projet et l'ouverture complète de l'autoroute.

Le coût total du prolongement de l'autoroute est de 800 millions de dollars, alors qu'on l'évaluait à 400 millions en 2001.

Une excellente nouvelle pour la MRC de Papineau

Paulette Lalande, préfète de la MRC de Papineau et mairesse de Plaisance, se réjouit de l'ouverture de l'autoroute. Elle estime qu'il s'agit d'un grand jour pour sa région.

Mme Lalande ajoute qu'elle ne craint pas pour les petites municipalités situées le long de 148, puisque la voie sera développée comme route alternative à l'autoroute.