QUÉBEC - Il a discuté avec l'Avalanche du Colorado, il a été approché par les Capitals de Washington, il y a eu les rumeurs concernant le Canadien de Montréal... et pourtant, Patrick Roy dirigera un 500e match derrière le banc des Remparts de Québec, vendredi soir.

Le Phoenix de Sherbrooke sera alors l'équipe visiteuse au Colisée Pepsi.

En 499 matchs à la barre des Remparts dans la LHJMQ jusqu'ici, Roy présente un dossier de 324 victoires et 175 défaites pour un total de 680 points et un pourcentage d'efficacité de ,681.

Chez les entraîneurs actifs du circuit Courteau, seuls Benoît Groulx, des Olympiques de Gatineau (fiche de 342-249-16 en 607 rencontres pour une moyenne de ,613), et André Tourigny, des Huskies de Rouyn-Noranda (323-320-20 en 663 matchs), ont dirigé un plus grand nombre de parties dans la LHJMQ.

Les 324 victoires de Roy lui donnent le 13e rang chez les entraîneurs de tous les temps de la LHJMQ et le deuxième rang, derrière Groulx, chez les entraîneurs actifs. Tourigny suit au troisième rang avec 323 victoires.

Roy n’aura par ailleurs eu besoin que de 499 parties pour atteindre la marque des 324 victoires, comparativement à 607 parties pour atteindre le cap des 323 gains du côté de Tourigny.