BIEN-ÊTRE

Nautic 2012 : les 5 bateaux les plus insolites

22/11/2012 11:54 EST | Actualisé 22/01/2013 05:12 EST

Le Nautic ouvre ses portes samedi 8 décembre, à Paris. Plus de 800 bateaux attendent d'être visités par les passionnés de la mer. Panorama des cinq unités incontournables.

Groupama 4

C'est le vainqueur de la dernière édition de la Volvo Ocean Race, avec à sa barre Franck Cammas. Il est le plus grand bateau du Nautic, avec une longueur de 21,50 mètres. Fabriqué par un architecte franco-argentin, ce monstre des mers a été mis sur pied dans le Morbihan.

L'optimist laser

C'est le plus petit bateau du salon. D'après les organisateurs, il est l'un des bateaux les plus populaires pour les jeunes régatiers de moins de 15 ans.

TIWAL

Ce nom étrange désigne l'unité la plus insolite de la manifestation : un dériveur pneumatique pliable et compact, qui se tient dans deux sacs. Il s'utilise aussi bien tout seul, pour une pratique en solo, qu'à deux lors d'une balade. 

Le Greenline Hybrid

Pour les défenseurs de l'environnement, c'est un passage obligé ! Il est le premier bateau de série équipé d'une propulsion hybride et de panneaux solaires. Sa consommation annuelle de carburant fossile est jusqu'à quatre fois inférieure à celle d'un bateau planant, et sa propulsion électrique lui permet de naviguer sans émissions polluantes.

France 1

Classé monument historique, France 1 est aussi le bateau le plus lourd du salon. Il est long de 19,07 mètres et pèse 27 tonnes. Il a marqué les annales en participant à trois éliminatoires de la Coupe de l'America.

(Nautic 2012 - 8 - 16 décembre 2012 - Paris, Porte de Versailles - www.salonnautiqueparis.com)