QUÉBEC - Confronté au front commun des deux partis d'opposition qui souhaitent le maintien du drapeau canadien dans l'enceinte parlementaire, le gouvernement minoritaire du Parti québécois tentera d'arriver à une entente, a déclaré mercredi le whip en chef Yves-François Blanchet.

M. Blanchet a affirmé qu'il convoquera ses homologues pour une rencontre, avant le vote prévu la semaine prochaine sur la demande de retrait de l'unifolié formulée par le PQ.

Sollicité par les péquistes, et les libéraux qui s'opposent à la demande gouvernementale, le président de l'Assemblée nationale, Jacques Chagnon, a affirmé mercredi que les parlementaires trancheront la question si aucune entente n'est conclue d'ici là.

Alors que M. Blanchet avait indiqué qu'il misait sur des divisions dans le caucus de la Coalition avenir Québec (CAQ), le chef caquiste François Legault a dissipé les espoirs de son adversaire péquiste.

Même si la CAQ est une coalition de fédéralistes et de souverainistes, le caucus est favorable au statu quo, a affirmé M. Legault en point de presse.

«Pourquoi changer l'équilibre, a-t-il dit. On a un équilibre et ça fait consensus à la Coalition.»

Selon le chef caquiste, ses troupes sont satisfaites que l'unifolié se dresse à côté du drapeau du Québec dans la salle du conseil législatif, alors que le PQ réclame son retrait en soutenant que ce n'est pas sa place.

En cas de vote, prévu mercredi prochain, les 54 députés péquistes pourraient donc être défaits par les 50 libéraux et les 19 caquistes.

En sortant du conseil des ministres, M. Blanchet a affirmé qu'il souhaite s'entendre avec ses adversaires.

«Je vais inviter tous les collègues whip des autres partis ainsi qu'une personne de Québec solidaire à participer à une réunion où on discutera de cet enjeu-là et on verra si on arrive à quelque chose de consensuel», a-t-il dit.

Libéraux et caquistes ont accepté l'invitation, ont indiqué ensuite les porte-parole des deux groupes de l'opposition.

La semaine dernière, M. Blanchet avait écrit à M. Chagnon, pour lui demander le retrait du drapeau canadien du salon rouge, où se tiennent des commissions parlementaires et des événements protocolaires.

Les libéraux avaient écrit le lendemain pour réclamer son maintien tandis que la CAQ jugeait que tout ce débat était une perte de temps.

En rendant sa décision mercredi, M. Chagnon a exprimé le souhait que les parlementaires s'entendent d'ici la semaine prochaine, sans quoi la question sera soumise au vote.

«Compte tenu que la question est délicate, j'estime nécessaire de vous permettre de réfléchir à la question et d'en discuter entre vous, a-t-il dit. À défaut d'entente sur la question avant 9 h le mercredi 28 novembre, je vous annonce qu'en vertu des pouvoirs qui me sont conférés par l'article 41 de notre règlement, je vous soumettrai la question.»

Au salon bleu, où les députés se réunissent notamment pour la période des questions, le fleurdelisé est le seul drapeau dressé à côté du trône du président.

Loading Slideshow...
  • Les faits saillants du budget

    Québec ira chercher 230 millions $ de plus par année dans la poche des consommateurs grâce à l'augmentation de la taxe sur le tabac (4 $ par cartouche) et l'alcool (bière, vin et spiritueux). Photo: Shutterstock Texte: PC

  • Les faits saillants du budget

    La facture d'électricité va augmenter dès 2014. Le Parti québécois s'était engagé à geler le tarif du bloc patrimonial, mais il sera indexé au rythme de l'inflation. Hydro-Québec abolira 2000 postes. Photo: PC Texte: PC

  • Les faits saillants du budget

    Le fardeau fiscal des contribuables aisés ayant un revenu supérieur à 100 000 $ sera alourdi, le taux d'imposition étant majoré de 1,75 point de pourcentage pour cette catégorie de revenus. Photo: Shutterstock Texte: PC

  • Les faits saillants du budget

    L'objectif visant à atteindre l'équilibre budgétaire en 2013-2014 est maintenu. Comme prévu par le gouvernement précédent, le déficit atteindra cette année 1,5 milliard $. Photo: Shutterstock Texte: PC

  • Les faits saillants du budget

    La règle des 15 ans qui favorisait le secteur pharmaceutique est abolie. Photo: Shutterstock Texte: PC

  • Les faits saillants du budget

    Québec reporte son projet de hausser considérablement les redevances imposées aux minières. Photo: Archives Texte: PC

  • Les faits saillants du budget

    Le gouvernement cherchera à freiner la croissance de ses dépenses, fixée à 1,8 pour cent en 2013-2014. Le budget du ministère de la Santé (31,3 milliards $) pourra croître de 4,8 pour cent, mais d'autres ministères verront le leur diminuer. Au total, pour l'année qui vient, l'économie représentera 122 millions $. Photo: Shutterstock Texte: PC

  • Les faits saillants du budget

    L'effort de compressions budgétaires demandé aux sociétés d'État atteindra 290 millions $ en 2013-2014. Photo: Shutterstock Texte: PC

  • Les faits saillants du budget

    Québec reportera certains projets d'immobilisation et d'infrastructures, ne dépensant pas plus de 9,5 milliards $ par an à ce chapitre, au cours des cinq prochaines années, une baisse de 1,5 milliard $ par rapport aux prévisions du gouvernement précédent. Photo: Shutterstock Texte: PC

  • Les faits saillants du budget

    Le Fonds des générations devait être aboli, mais il sera maintenu avec l'injection d'un milliard $ en 2013-2014. Photo: Shutterstock Texte: PC


Loading Slideshow...

Loading Slideshow...