ARCHITECTURE - À Neuchâtel, mardi 20 novembre, un projet pas comme les autres vient de voir le jour. Il s'agit de la Swiss Watch Arena, un projet immobilier en forme de montre géante -la plus grande jamais construite au monde- érigée à la gloire de l'horlogerie suisse. En immobilier, on appelle ça une utopie, un investissement de presque 350 millions de francs suisses -290 millions d'euros- pour bâtir un palais des congrès sur le site des Jeunes Rives.

jeunes rives

Selon la presse suisse, l'avant-projet de ce complexe d'environ 95 mètres a été dévoilé mardi et prévoit de réaliser un complexe polyvalent. Baptisé Swiss Watch Arena, il a été présenté par la société SWA Concept Sàrl qui tente de développer un centre capable d'accueillir des expositions, une salle de spectacles, des boutiques, un hôtel et un musée dédié au temps. L'enjeu, établir un édifice qui serait à la fois une vitrine de l'horlogerie suisse et un vecteur d'attraction pour la région.

D'après Arc Info, Pierre-Yves Sandoz, directeur de SWA Concept a déclaré devant un parterre d'invités: "On veut devenir une icône de l'horlogerie. C'est un monument qui doit rassembler toute la population de l'Arc jurassien."

Réticence de la ville

Si la montre de la Swiss Watch Arena -visible du ciel et dotée d'un des plus grands mouvements mécaniques- serait autonome d'un point de vue énergétique grâce à une centrale solaire, elle ne fait pas l'unanimité.

Ainsi, le Conseil communal de Neuchâtel va à l'encontre du Conseil d'état et refuse catégoriquement l'implantation du projet sur le site choisi, arguant qu'il "s'écarte d'un concept de rives du lac accessible à chacun" et lui préfère un parc paysager. Une question qui risque de diviser les Neuchâtelois entre les partisans du projet qui pourrait donner un coup de fouet économique au canton et créer plusieurs centaines d'emplois.

Découvrez en photo, les premières esquisses du projet:

Loading Slideshow...

» La Suisse, Chine de l'Europe
» Johnny Hallyday quitte la Suisse et revient en France
» La Suisse: manipulatrice ou autiste
» La montre d'Akiba
» Rafael Nadal retrouve sa montre à 300.000 euros