Que faire à Madrid en 48 heures? Restaurants, hôtels, musées... Des idées pour visiter la ville espagnole (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
MADRID
Que faire à Madrid en 48 heures? | Visions Of Our Land via Getty Images

MADRID – Madrid, la capitale espagnole, est une destination de choix en Europe malgré la grave crise économique qui frappe le pays. En effet, plus de 25 % de la population est au chômage et les 18-35 ans souffrent encore davantage de la récession.

La ville de 3,5 millions d’habitants (7 millions avec les banlieues) regorge d'une magnifique architecture classique et de grandes et larges avenues. Pour les fans finis de magasinage, c’est aussi un lieu hors de l’ordinaire. Le climat est sec et il y pleut moins de 50 jours par année.

La partie la plus intéressante de la ville est la section historique, où tout se fait à pied... ou presque. Pour le reste, les deux grands circuits de bus touristiques sont idéaux pour se familiariser avec l’ensemble de la capitale, et ils s’arrêtent partout.

Les lieux incontournables:
1) Plaza Mayor: c’est LA grande place de Madrid et c’est très impressionnant tant c’est immense. La Plaza Mayor ressemble aussi à une superbe cour intérieure avec son pavé en pierre. Proche de tout, on y retrouve un grand nombre de restaurants touristiques, de terrasses et de funambules. Gare aux pick-pockets! Construit en 1848, il s’agit d’un ancien marché. L’endroit est hyper animé le soir.

2) Puerta del Sol: il s’agit d’un lieu magnifique de rassemblement et l’endroit parfait pour se donner rendez-vous. Cette grande place au cœur du Madrid historique donne accès aux artères commerciales voisines et surtout au grand magasin English Cortes, qui vaut le détour. Les circuits de bus touristiques passent par la Puerta del Sol. On y retrouve aussi de belles boutiques, que ce soit de parfums ou de produits de beauté. Les Madrilènes expliquent que la Puerta del Sol est le point kilométrique zéro des distances à Madrid. C’est l’endroit où on fête la veille du Jour de l’An en ville.

3) Plaza Santa Ana: cette place, de plus petite grandeur que Plaza Mayor, regorge de belles terrasses, de boutiques et surtout de restaurants typiques espagnols. L’architecture y est magnifique et l'on y retrouve le Teatro Espanol. Dans les petites rues qui entourent Santa Ana, on peut entrer dans des bars à tapas charmants, des restaurants de type «taverna» pour goûter les bonnes viandes espagnoles et aussi la maison du grand homme de lettres: Cervantès.

4) Musée Prado: ce musée est un des cinq plus grands au monde. Situé près d’un grand parc, mais un peu en retrait du quartier historique, le Prado peut prendre plus de deux jours à visiter. Il présente des peintures allant du 14e siècle au début du 19e siècle. Pour moi, les peintures de Jérôme Bosch et de Francisco Goya sont les deux sections incontournables du musée. Mais les grandes œuvres de Velasquez y sont comme celles de Rubens, Titien, Raphaël, Rembrandt et Boticelli. La boutique du musée est vraiment sympa, de même que le restaurant qui se trouve dans le hall d’entrée.

5) Palais Royal: mon coup de cœur du voyage. Le Palacio Real (1738) est encore plus impressionnant que l’Ermitage à St-Pétersbourg en Russie, et mieux préservé. L’architecture grandiose de ce qui abrite encore certaines activités de la famille royale espagnole est à couper le souffle. Le Palais royal comporte une belle grande cour intérieure qui donne aussi la vue sur les vallons entourant Madrid. Dans le palais, on peut visiter les halls, salons, chambres et diverses aires du château. On a peine à imaginer la richesse de l’Espagne, accumulée à la suite de ses diverses conquêtes guerrières en Europe et en Amérique latine.

Où manger?
1) Mercado San Miguel: ce grand marché public couvert est l’endroit idéal pour découvrir les produits du terroir espagnol: jambons séchés, figues, tapas, fromages, desserts, viandes salées, fruits de mer, etc. C’est un peu cher, mais l’ambiance authentique fait la différence. On mange debout devant les comptoirs avec quelques bons verres de vin. Un lieu magique qui inspire.

2) Plaza Mayor: il y a beaucoup de restaurants et de terrasses sur la grande place. C'est parfait pour une paella simple et pour siroter les bières locales. Les prix sont relativement bas comparés au Québec. Le coût de la vie également est beaucoup plus faible qu’au Québec.

3) Metro Bistro: un authentique bistro espagnol local que j’ai découvert sur Tripadvisor. On y mange pour 15 à 25$ le soir, par personne. Au menu: tapas, viandes, bons vins espagnols et service fort courtois et personnalisé. Sans prétention. Un petit secret bien gardé.

4) Les petites rues autour de Plaza Santa Ana: ça déborde de saveurs, de bars à tapas et de restos espagnols typiques. Le El Lacon (Calle de Manuel Fernández y González) est typique et offre de belles assiettes de légumes grillés et de viandes braisées.

Où dormir?
1) Hôtel ME Madrid: situé à Plaza Santa Ana (quartier historique), dans un vieil édifice commercial qui a été rénové à merveille, le Me Madrid appartient à la grande chaîne espagnole Melia. Le Me Madrid est un hôtel-boutique avec un bar et une terrasse hors du commun sur le toit, lui-même digne d’une architecture qui rappelle celle de Gaudi à Barcelone. Au menu: des chambres magnifiques, contemporaines, confortables et au goût du jour. Un excellent service, du personnel attentionné et la présence d’un restaurant au rez-de-chaussée. Proche de tout à pied, cet hôtel répond aux critères nord-américains de confort.

2) Hôtel Gran Melia Fenix: cet autre hôtel du groupe Melia est un grand classique et se veut complètement différent du Me Madrid. Situé dans le quartier des affaires et du shopping de Madrid, le Gran Melia Fenix comporte un grand salon d’époque, un bar hyper branché (le Dry de Javier de las Muelas) et une terrasse extérieure qui ferait rougir bien des établissements à Montréal, avec sa sélection de drinks et sa faune. Les chambres sont très grandes avec un haut plafond et rappellent un peu le classicisme des hôtels Fairmount au Canada... mais en mieux. En retrait de la magnifique Plaza Colon (Place de Christophe Colomb), TOUTES les grandes marques y ont des boutiques chics, que ce soit les marques espagnoles ou internationales. En ce sens, Madrid est un peu une Mecque du magasinage, et le Gran Fenix vous offre cela à moins de deux minutes à pied.

Si vous avez du temps, je vous recommande ensuite de prendre le TGV pour Valence, Alicante ou Barcelone. Le train espagnol et hyper rapide et confortable et pas cher du tout!

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Une visite de Madrid
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction