NOUVELLES

BP paierait une amende record à la justice américaine

15/11/2012 07:18 EST | Actualisé 15/01/2013 05:12 EST
AP
FILE - In this April 21, 2010 file photo provided by the U.S. Coast Guard, fire boat response crews spray water on the blazing remnants of BP's Deepwater Horizon offshore oil rig. BP agreed late Friday March 2, 2012 to settle lawsuits brought by more than 100,000 fishermen who lost work, cleanup workers who got sick and others who claimed harm from the oil giant's 2010 Gulf of Mexico disaster, the worst offshore oil spill in the nation's history. The momentous settlement will have no cap to compensate the plaintiffs, though BP PLC estimated it would have to pay out about $7.8 billion, making it one of the largest class-action settlements ever. After the Exxon Valdez disaster in 1989, the company ultimately settled with the U.S. government for $1 billion, which would be about $1.8 billion today. (AP Photo/US Coast Guard, File)

Le géant pétrolier BP versera une amende record aux autorités américaines en compensation des dommages causés par la marée noire dans le golfe du Mexique, provoquée par l'explosion d'une plateforme pétrolière au printemps 2010. L'accord à l'amiable prévoit le versement de 4,5 milliards de dollars à la justice américaine.

Le 20 avril 2010, l'explosion de la plateforme pétrolière Deep Horizon, à 80 km au large de La Nouvelle-Orléans, dans le sud des États-Unis, a tué 11 travailleurs et provoqué la plus grave marée noire aux États-Unis, qui s'est étendue aux côtes de quatre États.

L'entreprise pétrolière a aussi confirmé par communiqué jeudi qu'elle plaidera coupable à des accusations criminelles, dont 11 chefs liés à la mort de travailleurs. Le groupe pétrolier a également accepté de plaider coupable à un chef d'obstruction au Congrès.

En 2007, BP s'était entendue avec les autorités américaines pour une amende de 373 millions de dollars pour mettre fin à des poursuites à la suite de l'explosion meurtrière d'une raffinerie au Texas, en 2005, d'une fuite sur un oléoduc en Alaska, en 2006, et en raison de soupçons d'entente illicite sur le marché du propane aux États-Unis.

Une entente avec des victimes et un fonds de 20 G$

En mars, le géant pétrolier a conclu un accord à l'amiable avec plus de 100 000 pêcheurs ayant perdu leur travail, employés de nettoyage tombés malades et autres victimes de la marée noire. L'accord ne prévoyait pas de plafond d'indemnisations, mais BP disait alors s'attendre à verser quelque 7,8 milliards de dollars américains aux plaignants.

La multinationale avait prévu des provisions de 38,1 milliards de dollars pour couvrir les coûts de la catastrophe, tout en précisant que le montant de la facture totale restait inconnu.Récemment, BP a également annoncé qu'elle serait en mesure d'effectuer son dernier paiement à un fonds de 20 milliards de dollars pour payer le nettoyage de la marée noire, une mesure exigée par l'administration américaine.