CIUDAD JUAREZ, Mexique - L'État du Chihuahua, au Mexique, a décidé d'imprimer les photos des enfants et femmes disparus sur les paquets de tortillas, comme cela se fait aux États-Unis sur les pintes de lait.

Plus de 35 marchands de tortillas se sont associés à cette campagne, mise en place dans cet État frontalier avec les États-Unis cette semaine.

«Les disparitions à Juarez doivent disparaître», affirme le slogan de ces annonces, accompagné par des photos des disparus et d'un numéro de téléphone.

L'initiative est perçue positivement par les marchands et les clients de la ville de Ciudad Juarez, connue pour ses violences.

Ciudad Juarez a été touchée par une série d'enlèvements et meurtres qui ont frappé plus de 100 personnes, principalement des jeunes femmes, depuis 1993. Le phénomène s'est atténué mais n'a pas cessé.

Selon Silvia Najera, porte-parole du cabinet du procureur spécial de l'État de Chihuahua pour les crimes contre les femmes, 341 femmes ont été officiellement portées disparues depuis 1995: 316 d'entre elles ont été retrouvées mortes ou vives, et 25 sont toujours recherchées.