NOUVELLES

Les employés de Waterville TG rentrent au travail

14/11/2012 02:09 EST | Actualisé 13/01/2013 05:12 EST

C'est dans une proportion de 95 % que les quelque 700 employés de Waterville TG, qui étaient réunis au Centre culturel de l'Université de Sherbrooke mercredi, ont accepté les dernières offres patronales.

Ils étaient en grève depuis dimanche.

Les syndiqués ont obtenu une hausse de salaire, le maintien de leur fonds de pension à prestations déterminées ainsi qu'un congé férié le Vendredi saint. Par contre, les futurs employés eux n'auront droit qu'à un régime de retraite à cotisations déterminées

Le syndicat des Métallos, qui représente les 800 travailleurs des usines de Waterville, Sherbrooke et Coaticook, soutient qu'aucune hausse salariale n'a été accordée aux employés depuis cinq ans. « Une rétroactivité sera appliquée à partir du 1er août 2011. Au total, les gens auront une augmentation de 0,95 $ de l'heure », a expliqué le porte-parole du syndicat, Guy Gaudet.

Les offres précédentes avaient été rejetées à 50,8 %, mais à peine 61 % des syndiqués s'étaient prévalus de leur droit de vote.

Les employés retourneront au travail en après-midi, mercredi.

C'est le premier conflit de travail qui mène à une grève en 64 ans d'histoire chez Waterville TG.

PLUS: