Les funérailles de Joseph di Maulo étaient célébrées mercredi avant-midi à l'église Notre-Dame-du-Mont-Carmel, dans l'arrondissement de Saint-Léonard, à Montréal.

Joseph di Maulo a été assassiné le 4 novembre devant sa résidence de Blainville, au nord de Montréal.

Sa dépouille est arrivée peu avant 11 h et une cérémonie religieuse a suivi. Les policiers surveillaient discrètement les abords de l'église, mais aucun événement n'a été signalé.

Joseph di Maulo est une figure importante du crime organisé montréalais depuis une cinquantaine d'années. D'abord affilié au clan calabrais des Cotroni, il s'est plus tard rangé derrière la famille Rizzuto, d'origine sicilienne, lorsque le chef du clan calabrais, Paolo Violi, a été assassiné en 1978.

Il avait échappé à la prison en 1971 après avoir été acquitté, en appel, de trois meurtres commis dans son bar, La Casa Loma. Outre une carrière criminelle, Joseph di Maulo avait des liens familiaux avec la mafia. Sa fille, Milena, a épousé le fils de Frank Cortoni. Joseph di Maulo était également le beau-frère de Raynald Desjardins, dont il a épousé la soeur.

Raynald Desjardins est lui aussi une figure bien connue du crime organisé montréalais. Proche du clan Rizzuto, il est notamment accusé du meurtre de Salvatore Montagna, également un membre du crime organisé.

Joseph di Maulo avait assisté aux funérailles de Nick Rizzuto Jr, fils de Vito Rizzuto, assassiné en pleine rue à Montréal, en décembre 2009.

Le meurtre de Joseph di Maulo est survenu près d'un mois après la libération et le retour au Canada du parrain sicilien Vito Rizzuto et de l'un de ses bras droits, Rocco Sollecito.