Huffpost Canada Quebec qc

Tapis rouge: Avant que mon cœur bascule (PHOTOS/VIDÉOS)

Publication: Mis à jour:

Hier soir, Sébastien Rose (Le Banquet) nous a donné rendez-vous au cinéma Impérial à Montréal pour le tapis rouge de son nouveau film Avant que mon cœur bascule. Accompagné des actrices Sophie Lorain et Clémence Dufresne-Deslières, ainsi que des acteurs Alexis Martin et Étienne Laforge, le réalisateur québécois d'habitude discret a visiblement réussi à surmonter le trac, malgré la foule et les journalistes venus nombreux.

Sarah est jeune et mignonne. Mais ne vous fiez pas aux apparences, car cette adolescente vouée à elle-même est une délinquante aguerrie. Pourtant, son destin va radicalement changer lorsqu'elle provoque sans le vouloir la mort d'un homme qui l'avait prise en autostop. «Je voulais raconter un instant crucial dans la vie de cette fille. Comme le titre l'indique, un moment avant que son cœur bascule», explique Sébastien Rose.

Le décès du conducteur va en effet jouer comme un détonateur dans l'esprit de la jeune fille. «Sarah va peu à peu développer un cœur et une conscience», ajoute le réalisateur qui avec ce quatrième long-métrage souhaitait renouveler le récit picaresque du vagabond généralement dévolu à un garçon. «Je voulais développer des personnages féminins, explorer la filiation mère-fille.»

Cette filiation, Sarah va la trouver auprès de Françoise, la veuve dont le mari était le conducteur décédé. «Elle décide de prendre contact avec la femme sans lui dire que c'est elle qui est la cause de son décès», raconte Clémence Dufresne-Deslières qui joue l'adolescente. Une relation malsaine qui se transforme en une véritable amitié. «Elle se met à tout remettre en question. Elle passe en quelque sorte de l’inconscience à la conscience en réalisant que ses actes ont des conséquences sur les autres», déclare la comédienne.

«On découvre Françoise en plein milieu d’un deuil», ajoute son interprète Sophie Lorain. Une femme qui ne comprend toujours pas les circonstances de la mort de son mari. «Elle n’arrive pas à passer à travers ce deuil qu'elle vit très difficilement. Sans le savoir, elle
rencontre l'adolescente qui est la cause de son malheur et qui s'avère la seule personne qui pourra l’aider à traverser la douleur», raconte-t-elle.

Dans le film de Sébastien Rose, les morts ne sont pas tout à fait morts puisque le conducteur décédé revient hanter le quotidien de la jeune fille. «J’adore jouer les fantômes», affirme Alexis Martin qui interprète de nouveau un professeur depuis Le Banquet. «J'ai trouvé le procédé narratif très intéressant. On a même rajouté quelques scènes qui n’étaient pas prévues au scénario», dit-il.

Avant que mon cœur bascule montre donc une délinquante aux prises avec ses démons, mais elle doit également se battre contre l'emprise des hommes et en particulier contre Ji-Guy (Sébastien Ricard) et Louis (Étienne Laforge), deux malfrats aux mauvaises
influences. «Ils vivent une vie de débauchés. Louis est le chum de Sarah dont il a beaucoup de misère à accepter les changements. Il ne veut que du plaisir, alors il tente à tout prix de la garder auprès de lui», explique Étienne Laforge, le Louis en question.

Le jeune acteur avoue avoir eu du plaisir à jouer un personnage aussi différent de lui dans la vraie vie. «J'ai adoré l'expérience. Sébastien rose m'a laissé une grande liberté. Il fait beaucoup confiance à ses acteurs autant qu’on peut lui faire confiance.»

Avant que mon cœur bascule – Métropole Films Distribution – 95 minutes – Sortie en salles le 16 novembre 2012 – Canada (Québec).

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Tapis rouge: Avant que mon coeur bascule
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction