NOUVELLES

Coupable de plusieurs accusations sauf celui d'avoir abandonné son enfant

13/11/2012 05:07 EST | Actualisé 12/01/2013 05:12 EST

Manon Lacasse-Delarosbil, une femme soupçonnée d'avoir abandonné son enfant pendant un match du Rouge et Or, plaide coupable à plusieurs chefs d'accusation.

La femme de 27 ans reconnaît ses torts face aux accusations de conduite dangereuse, d'entrave et de voies de fait sur un agent de la paix. Elle admet aussi avoir refusé de fournir aux policiers un échantillon d'haleine, une demande policière qu'elle a rejeté à cinq reprises.

Cependant, le ministère public laisse tomber le chef d'accusation d'avoir abandonné son enfant dans une automobile. Le ministère n'a pas réussi à prouver hors de tout doute que Manon Lacasse-Delarosbil avait laissé sa fille seule dans une voiture lors d'un match du Rouge et Or alors que le thermomètre atteignait 30 degrés Celsius.

« Le ministère public n'était pas capable de prouver que la sécurité ou la santé de l'enfant a effectivement été mise en danger », affirme le procureur de la Couronne, Me Michel Bérubé.

b>Les faits

Le 26 août dernier, pendant un match de football du Rouge et Or, des agents de sécurité du Pavillon de l'Éducation Physique et des Sports (PEPS) de l'Université Laval ont avisé le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) qu'une enfant avait été laissée sans surveillance dans une voiture.

La mère, qui a pu être retrouvée, a par la suite quitté le stade au volant de sa voiture. La dame a cependant été prise en chasse par un policier, et interceptée un peu plus loin à un feu de circulation. Selon la preuve, la dame ne semblait alors pas en état de conduire.

La femme de 27 ans reviendra en cour le 10 janvier pour les recommandations sur la peine.

PLUS: